A LA UNE

Coin de la liturgie et des fêtes 

 Du 12 juin 2016
au 20 novembre 2016

Temps ordinaire

Année de la miséricorde

Jeunesse Tahiti

 

Jeunesse tahiti

En marge de l'actualité

informations récentes 

Cottanceau jean pierre 2015 Cottanceau jean pierre 2015   colombe-flamme-1.jpg Soeurmarietherese denier200.jpg

Le grand séminaire fait sa rentrée

Pour une spiritualité de l'argent  

Retraite 7 octobre
vivre la mséricorde en famille

Décès de soeur MarieThérèse

FAIRE UN DON

 

Tenariatua

TENARI A TE ATUA

La campagne en paroisse a débuté depuis le 17 septembre. Dépliants et enveloppes sont disponibles dans toutes les paroisses et au secrétariat de l’évêché.

« Dieu aime qui donne avec joie », soyez déjà remerciés d’accueillir dans la Foi cette campagne du « Tenari a te Atua » avec le désir de soutenir votre Eglise. (Père Jean Pierre COTTANCEAU)

LE GRAND SEMINAIRE FAIT SA RENTREE !

Cottanceau jean pierre 2015L'année académique du Grand Séminaire a débuté il y a peu. L'occasion est donnée d'évoquer une institution qui a beaucoup d'importance pour notre diocèse. Le Grand Séminaire est le lieu de formation des futurs prêtres et, à ce titre, il est au service de l'édification de notre Eglise locale.

Ouvert en 1984, le Grand Séminaire a participé depuis à la formation de 23 prêtres diocésains et religieux, dont un qui est devenu l'évêque des Marquises, Mgr Pascal Chang-Soi, des religieuses et religieux, des laïcs, des élèves diacres.

Rien n'aurait été possible au départ sans la force de conviction de Mgr Michel Coppenrath. Mgr Michel voulait que les séminaristes évoluent parmi les fidèles qu'ils auraient à servir. Il souhaitait aussi faire changer les mentalités. Il y avait notamment cette idée que la prêtrise est réservée à des gens de l'extérieur et que les polynésiens ne possèdent pas les aptitudes requises.

Sur le plan de la formation elle-même, rien n'aurait pu se faire sans l'aide des formateurs qui se sont succédé. Les différentes congrégations religieuses ont beaucoup aidé : les Oblats de Marie-Immaculée, les Pères des Sacrés-Cœurs, les Frères de Ploërmel, les Sœurs du Sacré-Cœur, les Frères du Sacré-Cœur ; sans oublier la Compagnie de Saint-Sulpice, des prêtres diocésains et des laïcs.

Bien qu'importante, l'institution du Grand Séminaire est fragile car son existence dépend avant tout des entrées de séminaristes. Cette année, il y a (seulement?) 6 séminaristes. Bien que ce chiffre soit bon par rapport au nombre de catholiques, il est inférieur à des espérances légitimes au regard de la pratique religieuse plutôt forte dans notre pays.

Il est capital que nos fidèles soient sensibles à la pastorale des vocations. Cela se joue pour beaucoup au sein même des familles qui peuvent prier et surtout encourager leurs enfants. Nos communautés paroissiales aussi, avec leurs pasteurs, peuvent avoir le souci de faire naître chez des jeunes le désir de suivre le Christ dans la vie sacerdotale ou religieuse.

Jésus nous invite toujours à prier « le maître de la moisson ». Mais nous avons aussi à poser des actes concrets en encourageant par exemple la participation à des retraites vocationnelles organisées par notre Service diocésain des vocations, et à envisager par-dessus tout que la vie à la suite du Christ est l'assurance d'une vie pleine et heureuse.

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Agenda septembre 2016

eveche15w.jpgAgenda du Père Jean Pierre Cottanceau
Père Jean Pierre se rendra en visite pastorale à Rikitea du 27 septembre au 04 octobre.

Agenda du Père Lucien Law
Père Lucien est à Raiatea jusqu’au 26 septembre.

Agenda du Père Noel Nohotemorea
Père Noël se rendra en visite pastorale à Fakahina du 26 septembre au 10 octobre.

Renouveau Charismatique septembre octobre 2016

colombe-flamme-1.jpgRappel : Réunion du Comité Diocésain
Il est rappelé que la prochaine réunion se déroulera ce samedi 24 septembre 2016 de 9h à 10h30 à l'archevêché de Papeete. La présence de tous les membres du Comité est indispensable

Retraite spirituelle
Une retraite spirituelle est proposée du vendredi 7 octobre (17h) au dimanche 09 octobre (midi) au Centre spirituel de Tibériade. Le thème est : « Vivre la miséricorde en famille ». Les inscriptions se font auprès des bergers des différents groupes de prière, en paroisse.

Remerciements
Les membres du Comité Diocésain remercient Père Gilbert d’avoir accepté que se tiennent la réunion des bergers et membres des groupes de soutien à la paroisse Saint-François-Xavier de Paea. Un grand merci tout particulier est à transmettre au Tiatono Reynald, au groupe charismatique et à toute l’équipe paroissiale qui ont organisé l’accueil, le temps de prière, la sonorisation de l’assemblée et le « frustulum » final !

Aumônerie des prisons 24 septembre 2016

joelaumeran-1.jpgL’équipe de l’aumônerie des prisons accompagnée, de l’aumônier principal Père Joël AUMERAN auront une journée de rencontre le samedi 24 septembre à la Paroisse Sainte-Elisabeth de Papeari, avec les futurs membres qui composeront l’équipe d’aumônerie de la prison de Papeari. Rencontre regroupant les paroisses de Papeari, Mataiea et Taravao.

Te Mahana o te Fatu septembre 2016

Temanaotefatu 1Le diocèse de Papeete mise sur les jeunes, que ce soit avec l'Ecole de juillet Sychar qui déploie une pastorale de la formation et de l'engagement ou avec les JMJ de Tahiti qui s'appuient sur la grâce de la rencontre. Voici deux aspects complémentaires d'une même approche missionnaire au service de la jeunesse.
Emission diffusée samedi 24 septembre à 7h30 sur Polynésie Première.
Images et réalisation : Georges D.-E.

Voir la vidéo

Radio Maria no te Hau du 26 septembre au 1 octobre

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :
Lundi 26 septembre : « Faire confiance » par Sœur Faustine de Jésus ;
Mardi 27 septembre : «Ta pauvreté est trésor» par Père Marie-Michel ;
Mercredi 28 septembre : « La sexualité : qu’en pense Dieu ? » par Père Denis SONET ;
Jeudi 29 septembre : « Les Anges, qui sont-ils ? » par Père Marie-Dominique ;
Vendredi 30 septembre : « Zélie MARTIN entre travail et vie de famille » par Virginie BERTHON ;
Vendredi 01 octobre : « Etre Apôtre de l’Amour de Dieu avec Thérèse » par Père Olivier RUFFRAY.

POUR UNE SPIRITUALITE DE L’ARGENT

Cottanceau jean pierre 2015Nous connaissons l'expression populaire : « L'argent est un bon serviteur mais un mauvais maître ». La parabole du gérant habile que nous entendrons ce dimanche à la messe en est une belle illustration (Luc 16,1-13).

Étonnamment, Jésus fait l'apologie d'un gérant qui semble pourtant agir de façon malhonnête. Il dilapide les biens de son maître au point de mettre en danger l'avenir de l'exploitation agricole. Découvert et mis sous la pression d'un renvoi imminent, le gérant met en place une ruse qui pourra peut-être le sauver et lui assurer un avenir.

Il convoque les débiteurs de son maître et à chacun il propose de diminuer en cachette la quantité de leur dette. De cette façon, le gérant espère se constituer un réseau d'amis. Une fois mis dehors, ceux-ci lui rendront le service rendu en l'accueillant chez eux, peut-être même comme gérant de leurs propres affaires.

Jésus prône t-il le comportement malhonnête dans les affaires ? Nous ferions naturellement fausse route en allant dans cette direction. Jésus souligne surtout la rapidité et l'habileté de la réaction du gérant. Menacé de licenciement, celui-ci utilise le pouvoir de l'argent au service de relations humaines qui le sortiront d'un mauvais pas.

En outre, il est bon de savoir que le gérant d'une exploitation commerciale se rémunère à l'époque grâce aux commissions issues des ventes de marchandises. En diminuant la quantité d'huile et de blé, le gérant de la parabole sacrifie en réalité la part de butin qui lui revient ordinairement de droit.

Dans son commentaire de la parabole, Jésus attire l'attention sur un danger qui nous guette tous et dont nous constatons à vrai dire les méfaits à notre époque actuelle : l'appât du gain et ses conséquences néfastes sur les relations humaines. L'argent peut devenir une idole et égarer gravement nos consciences.

Une spiritualité de l'argent ne consiste pas cependant à rejeter l'argent. Ayons à l'esprit que dans l'histoire des sociétés humaines, l'invention de l'argent représente un progrès notable dans la mesure où les individus s'accordent sur la valeur d'une monnaie afin de faciliter et réguler les échanges commerciaux.

L'argent, comme nombre d'autres réalités similaires, n'est pas responsable en soi de la désagrégation des relations humaines. Il s'agit surtout de prendre le contrôle de nos appétits et, dès lors, de conserver à l'argent son rôle d'instrument au service de l'idéal d'une société dans laquelle le partage équitable des richesses est assuré.

Sur ce plan, les chrétiens sont particulièrement concernés. À l'image du gérant qui a su utilisé les biens pour s'assurer un avenir sur la terre, les chrétiens doivent savoir en user pour préparer leur avenir éternel.

Le dernier commentaire de Jésus vise les responsables de communautés. La bonne gestion des affaires matérielles indique la capacité de gérer les affaires spirituelles. Dans le gouvernement des fidèles, des intérêts étrangers – la recherche d'un confort financier – à la vie voulue par Dieu ne peuvent absolument prévaloir. Se faire l'esclave de l'argent trahit clairement un manque de confiance en Dieu.

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Décès de Sœur Marie-Thérèse Tinomoe

SoeurmariethereseSœur Marie-Thérèse TINOMOE de la Congrégation des Filles de Jésus Sauveur s’en est allée vers le Père ce jeudi 15 septembre, à l’âge de 80 ans.
Sa dépouille sera exposée à la grotte de Tereora aujourd’hui vendredi 16 septembre à partir de 9h où une veillée de prière débutera à 19h.
La levée du corps aura lieu le samedi 17 septembre à 8h, suivi de la messe en l’église Maria-no-te-Hau et l’inhumation au cimetière des Pères de la Mission.
Les groupes de prière désirant prendre un temps de recueillement peuvent contacter Sœur Blandine KOMOE au 87 72 63 15.
Dieu soit loué pour sa fidèle servante, jusqu’au bout, dans la joie et l’épreuve de la maladie.
Aux Filles de Jésus Sauveur, à toute la famille de Sœur Marie-Thérèse, nos prières et notre amitié vous accompagnent.

Œuvre d’Orient Remerciements

eveche15w.jpgPar une lettre, reçue ce 15 septembre, la délégation nationale de l’œuvre d’Orient nous fait part de ses remerciements pour la Campagne de Carême dont voici un extrait :
«  Père, je tiens à vous exprimer mes plus vifs remerciements pour la magnifique collecte de Carême que vous nous avez fait parvenir au profit de nos frères chrétiens d’Orient. Nous savons tous combien nos frères d’Orient ont besoin de nos prières et de notre soutien, et particulièrement ceux d’Irak et de Syrie, en ces temps dramatiques pour eux.
Comme vous le souhaitez, cette somme sera bien affectée aux étudiants irakiens. Ce projet permettra ainsi d’aider les futurs cadres à poursuivre leurs études ce qui est essentiel pour reconstruire leur pays. Que tous vos paroissiens en soient également remerciés … »

Te Nuu a Maria 50 ans d’existence

TenuumariaDimanche 18 septembre, aura lieu au Centre Cana une messe d’action de grâces pour fêter le jubilé.
Vous êtes toutes et tous cordialement invités à vous joindre à tous les membres pour partager leur joie. Soyez les bienvenus.

Diocésain du Rosaire Vivant retraite 23 24 25 septembre 2016

Rosaire 1Une retraite est organisée les 23-24-25 septembre au centre Tibériade.
Thème : « Soyons des acteurs de la nouvelle évangélisation par le Rosaire Vivant ».
Prédicateurs : Diacres Joël KAIHA, Juanito BURNS et Gaspar MAHAGA.
Inscriptions auprès des responsables du Rosaire des paroisses ou auprès du Comité Diocésain.
Date limite des inscriptions, mercredi 21 septembre à 11h.

Emission Enfantine septembre 2016

EmissionenfantinermnthLe thème abordé cette semaine : « L’Evangile de Saint Matthieu ».

Décès de Soeur Marie-Thérèse

SoeurmariethereseFILLES DE JESUS SAUVEUR : décès de Soeur Marie-Thérèse
Nous venons d'apprendre le décès de Soeur Marie-Thérèse TINOMOE,
membre de la Congrégation diocésaine des Filles de Jésus sauveur,
fondée par Mgr Paul Mazet.
Soeur Marie-Thérèse venait d'avoir 80 ans.
D'autres informations seront communiquées ultérieurement.

 

ATTENTION A LA MISERICORDE BON MARCHE

Cottanceau jean pierre 2015Ce dimanche, le thème de la miséricorde est à nouveau à l'honneur. Le texte évangélique de ce jour reproduit les trois paraboles qui constituent le cœur du message porté par l'évangile selon saint Luc (Lc 15,1-32). A l'égard du pécheur, l'attitude du Père est comparable à un berger capable de prendre tous les risques pour aller chercher la brebis qui s'est éloignée du troupeau, à une femme qui renverse tout dans sa maison pour pouvoir retrouver sa pièce d'argent, à un père qui accueille son enfant malgré ses graves erreurs.

Ayons à l'esprit que le public qui entend Jésus raconter ces paraboles est composé de collecteurs d'impôts et de pécheurs de diverses catégories. Pour ces personnes condamnées à vivre à l'écart de la pratique religieuse, nous pouvons mesurer le soulagement ressenti en découvrant une telle présentation du  visage de Dieu.

Les pharisiens et les scribes qui sont présents eux aussi n'ont pas la même réaction. Ils critiquent sévèrement Jésus car il fait bon accueil aux pécheurs et partage des repas avec eux. Ils mettent en question son honnêteté parce qu'ils sont convaincus que l'état de pécheur est la conséquence d'une malédiction divine au caractère irrémédiable.

En cette année dédiée à la miséricorde divine, figer comme cela le comportement divin choque les esprits. Mais les pharisiens et les scribes connaissent parfaitement les Écritures saintes. Il est possible que leur réaction atteste en réalité d'une image de Dieu qui transparaît effectivement dans des passages des textes sacrés.

De fait, en lisant l'extrait du livre de l'Exode (32,7-11.13-14) qui est proposé en première lecture, il semble bien que Dieu puisse se montrer terrible dans ses sentences. À l'encontre du peuple coupable d'avoir forgé la statue du veau d'or, les mots prononcés sont sans équivoques : « je vais les exterminer ! »

Des pharisiens, scribes ou de Jésus, qui donc a raison ? Comme chrétiens, nous savons bien la nouveauté du Christ dans la révélation d'un Père aimant et miséricordieux. Mais n'allons pas trop vite à juger pharisiens et scribes.

Dans la parabole du père miséricordieux, souvent nous ne faisons pas attention aux serviteurs qui travaillent au service du père. Au début du récit, les serviteurs habillent le fils prodigue et ils participent ensuite à la fête qui célèbre la joie des retrouvailles. Mais à la fin du récit, le fils aîné interroge l'un de ces serviteurs qui se contente de dire : « Ton frère est arrivé et ton père a tué le veau gras, parce qu'il a retrouvé ton frère en bonne santé. »

Manifestement, ce serviteur est navré de l'attitude du père. Il rapporte seulement le sacrifice du veau gras et la bonne santé physique recouvrée par le fils cadet. Il passe sous silence tous les gestes d'accueil, la compassion du père envers son fils, la fête célébrant le retour d'un homme qui « était mort et qui est revenu à la vie. Et c'est d'ailleurs ce qu'il dit qui provoque la colère du fils aîné. Ils sont tous deux des déçus de la miséricorde.

Prenons soin de ne point dispenser une miséricorde bon marché. Quand il s'agit des erreurs commises par nous ou par des proches, nous aimons bien invoquer la miséricorde divine. Mais quand il s'agit des étrangers qui, selon nos catégories de jugements, ont fauté gravement, n'est-ce pas la colère divine que nous aimerions voir se déclarer?

Le choix nous est toujours donné de devenir des serviteurs de la miséricorde qui redonnent une dignité perdue et qui participent à la joie de leur maître. Courage à tous !

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Paroisse Saint-Paul, Mahina Pastorale de la catéchèse

eglise-mahina-st-paul-2.jpgMesse de rentrée de la catéchèse
La messe de la rentrée de la catéchèse et d'engagement des catéchistes sera célébrée le dimanche 18 septembre à 09h à la paroisse.

Catéchèse ADULTES
Le Diacre Tom MERVIN informe que les cours de catéchèse adultes ont repris depuis deux semaines. Il informe les personnes qui désirent s'inscrire aux cours, que vous pouvez le rencontrer à la paroisse ou en l'appelant au 87 74 83 98.

Radio Maria no te Hau du 12 au 16 septembre

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :
Lundi 12 septembre : Vivons sous le regard de Jésus par Père Jacques-Philippe
Mardi 13 septembre : Justifier notre espérance par Père Silouane PONGA
Mercredi 14 septembre : La Croix Glorieuse par Père Francis GADOURY de Famille Marie Jeunesse
Jeudi 15 septembre : Quand Dieu fait le ménage – Témoignage de Corine
Vendredi 16 septembre : La force de la Croix dans la souffrance par Fernandez SANCHEZ

Emission Enfantine 14 septembre 2016

EmissionenfantinermnthLa première émission enfantine sera sur Sainte Mère Teresa le 14 septembre 2016
Rediffusion : le jeudi à 06h05 et dimanche à 16h00

Scouts et guides de Polynésie française

220px guides de polynesie francaiseRentrée scouts et guides de Polynésie française du groupe Arue et groupe Nahoata de Pirae samedi 10 septembre 2016 au local de Arue derrière Est Min Chiu.
La fête des passages se déroulera le dimanche 2 octobre 2016 sur le terrain près de la plage de la pointe Vénus au foyer Maniniura.
Ce même jour les scouts animeront la messe à l'Eglise du Sacré Coeur de Arue. Une offrande avec Lampe tempête, sac a dos et tente, serra organisé pour l'offertoire.

Te Aroha retraite

TearohamisericordeLa communauté Te Aroha animera une retraite à Tibériade , les 30 septembre, 1er et 2 octobre.
Le thème : L'année de la Miséricorde
(Qu'est-ce que qu'une année jubilaire ?)

Les enseignements en français sont nombreux en cette année sainte de la Miséricorde.
Cette retraite en tahitien pour bien comprendre et bien vivre les démarches à faire pour franchir la Porte Sainte, qu'est-ce que l'année jubilaire, qu'est-ce qu'une indulgence plénière, qui peut bénéficier de la Miséricorde ?....
Pour tous ceux qui n'ont pas encore vécu cette grâce, les enseignements vois aideront à profiter du temps qui reste pour le faire (avant le 23 novembre, date de la fin de l'année de la miséricorde).

PRIER ET AGIR POUR LA SAUVEGARDE DE LA PLANETE

Cottanceau jean pierre 2015   Par une lettre du 6 août 2015, le pape François a établi dans l'Eglise catholique une « Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la Création » fixée au 1er septembre. Cette initiative est chère au cœur du pape et il est important que les chrétiens y adhèrent activement par fidélité à leur vocation de « gardiens de la Création ».

   Tous les habitants de la planète sont concernés par l'impératif de préserver notre « maison commune ». Malheureusement, beaucoup n'ont pas encore conscience de la gravité de la situation écologique désastreuse dans laquelle elle se trouve. La pollution engendrée par les activités humaines remplissent des régions entières « de décombres, de désert, de saletés » (Encyclique Laudato si' n. 161).

   C'est pourquoi le pape François appelle à un profond examen de conscience et à une conversion intérieure. Le mal que nous faisons à la nature est un péché qui doit être confessé dans le Sacrement de la Pénitence. Car il s'agit non seulement d'une offense faite au Dieu Créateur, mais aussi une atteinte portée aux êtres humains et à nous-mêmes.

   L'Année de la Miséricorde donne l'occasion de changer radicalement nos manières de vivre et de penser. Nous pouvons faire l'effort d'adopter des attitudes et des comportements qui respectent la création. Ce ne sont pas forcément des gestes extraordinaires : utiliser le plastique et le papier de façon raisonnable, ne pas gaspiller l'eau, la nourriture et l'électricité, trier ses déchets, partager une voiture à plusieurs, etc. (Laudato si' , n. 211).

   Que nous soyons croyants, athées, de religions différentes... nous pouvons tous nous retrouver dans cette cause commune. Au fur et à mesure que nous prendrons les bonnes options en faveur de la création, il pourra advenir un « style de vie prophétique et contemplatif, capable d'aider à apprécier profondément les choses sans être obsédé par la consommation ». Une interrogation toute simple peut nous aider à réfléchir davantage : « quel genre de monde voulons-nous laisser à ceux qui nous succèdent, aux enfants qui grandissent » (Laudato si', n. 160) ?

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU