A LA UNE

JESUS, UN INVITE QUI DERANGE

Cottanceau jean pierre 2015Il nous arrive peut-être de faire le beau rêve d'accueillir Jésus dans sa maison. Imaginons la scène : Jésus vient un dimanche, le jour où nous avons pour tradition d'inviter des proches à partager le repas. Nous serions bien fiers ! Mais est-ce si évident que cela de recevoir Jésus chez soi ? D'après l'évangile de ce dimanche, c’est ce qui arrive à un chef de pharisiens, un notable qui possède une autorité morale et politique. Il reçoit des convives, dont Jésus, pour le repas du sabbat.

   Chez les pharisiens, ce repas est l'occasion de mener des débats religieux. Le passage évangélique donne d'ailleurs l'impression d'une atmosphère tendue. Jésus est connu pour faire des guérisons le jour du sabbat (voir Luc 6,1-11). Or, dans la tradition juive dominante, le repos sabbatique exclut tout type d'activité, quand bien même celle-ci consisterait à guérir. Souvenons-nous que le sabbat célèbre le repos du Créateur à la création du monde (Ex 20,8-11), et aussi la libération du peuple asservi en Egypte        (Dt 5,12-15). Jésus ne s'y oppose pas mais dans sa manière d'agir et dans ses paroles, il souhaite faire réfléchir : quel sens donner à la célébration de l'alliance le jour du sabbat.

   Dans un premier temps, aux invités qui choisissent les premières places, Jésus propose de préférer les dernières en adoptant l'attitude de l'humilité. C'est cette manière d'être qui conduit à recevoir des marques d'honneur authentiques dans la mesure où elles ne viennent pas de nous-mêmes, mais d’un autre qui nous demande d'occuper la première place.

   Dans un deuxième temps, Jésus exhorte son hôte à modifier ses habitudes. Plutôt que d'inviter à sa table des individus de même rang social, pourquoi ne pas inviter des pauvres, des estropiés... c'est-à-dire des personnes qui ne seront jamais en mesure de rendre la pareille ?

   Dans les deux cas, Jésus ne vise pas les règles de convenance. Il les dépasse en incitant ses interlocuteurs à adopter des attitudes qui plaisent au Père. Dieu élèvera l'homme qui se place en toute humilité devant Lui et qui le reconnaît comme son Créateur et son Père. De même qu'Il récompensera lui-même la générosité de celui qui s'ouvre activement à la misère des autres : « cela te sera rendu à la résurrection des justes ».

   Accueillir Jésus conduit manifestement à envisager la convivialité de nos relations de manière renouvelée. Oui, prendre Jésus chez soi, dans sa vie, est une grâce. Car sa présence produit des effets bénéfiques quant à l'authenticité évangélique de nos manières de vivre. Il paraît cependant évident que si nous continuons de nous accrocher à des mérites extérieurs pour obtenir des marques d'honneur en oubliant notre dépendance vis-à-vis de Dieu, et si nous continuons d'exercer une générosité intéressée, alors là, oui, Jésus peut devenir un invité qui dérange.

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Cessation de Fonction Père Lucien LAW

lucienlaw.jpgLe Père Lucien LAW, après 37 ans de service à la paroisse Sainte-Thérèse de Taunoa est déchargé de sa fonction de curé de cette paroisse.

Le Père Lucien est également déchargé de sa fonction de curé de :

  • la paroisse Saint-Philippe de Apataki
  • la paroisse Saint-Antoine de Arutua
  • la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Kaukura.

Son lieu de résidence sera dans les locaux de la communauté chinoise, vallée de la Mission.

Cette cessation de fonctions prend effet le 02 octobre 2016.

Décret de Nomination Père Sergio TEFAU

Pere sergio tefauSuite au départ du Père Lucien LAW, le Père Sergio TEFAU est nommé Administrateur Paroissial de la paroisse Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus de Taunoa.

Le Père Sergio est déchargé de sa fonction de vicaire qu’il occupait précédemment dans les paroisses :

  • Saint-François-Xavier de Paea
  • Saint-Michel de Papara
  • Cœur-Immaculé de Marie de Taravao
  • Notre-Dame de Paix de Tautira
  • Saint-Jean l’Evangéliste de Toahotu
  • Sainte-Thérèse de Vairao.

Il garde sa fonction d’Aumônier du Comité Diocésain de la Pastorale des Jeunes.

Il garde également sa fonction de curé des paroisses Saint-Joseph de Anaa et Sainte-Marie-Madeleine de Faaite.
Cette nomination prendra effet le 02 octobre 2016.

Agenda Août septembre 2016

eveche15w.jpg

Presbytériu
Le presbytérium se réunira à Tibériade du Lundi 10 (au matin) au Mercredi 12 octobre (après le repas de midi).

Agenda du Père Jean Pierre Cottanceau
Père Jean-Pierre se rendra en visite pastorale à Nukutavake, Vahitahi et Vairaatea du 29 août au 12 septembre.

Agenda du Père Joel Auméran
Père Joël se rendra en visite pastorale à Raroia du 25 août au 08 septembre.

Agenda du Père Noel Nohotemorea
Père Noël est en visite pastorale à Puka Puka jusqu’au 05 septembre.

Agenda du Père Abraham Meitai
Père Abraham se rendra en visite pastorale à Makemo du 25 août au 01 septembre.

 

Grand Séminaire ND de la Pentecôte

SeminairendpentecoteLe Grand Séminaire ouvrira ses portes pour la rentrée 2016-2017 le lundi 5 septembre 2016. Les cours sont destinés à la formation des séminaristes. Cependant vous pouvez vous inscrire comme auditeurs ou auditrices libres à un ou plusieurs cours de votre choix.

Ces cours peuvent servir :

  • à la formation continue des prêtres, diacres, religieux ;
  • à la formation des laïcs exerçant une fonction ou un ministère (catéchistes, ministres, etc.) ;
  • à toute personne désirant approfondir ses connaissances dans les différentes disciplines que nous dispensons.

Procédure d’inscription :

Vous pourrez vous présenter dans le courant de la première semaine de cours du lundi 05 au samedi 10 septembre.

Voici les cours avec les jours et les horaires :

 

Lire la suite

Paroisse de la Cathédrale année « Mgr Tepano JAUSSEN »

N 34 tepano jaussen afficheClôture de l’année « Mgr Tepano JAUSSEN » le dimanche 11 septembre à 8h à la Cathédrale de Papeete.
Célébration à laquelle vous êtes toutes et tous conviés.

Paroisse Saint-Paul, Mahina Pastorale de la catéchèse

eglise-mahina-st-paul-2.jpgInscriptions
Les inscriptions des enfants auront lieues : l le samedi 27 août de 08h à 12h sur le parvis central.

Rentrée
Elle aura lieue le samedi 03 septembre de 08h à 09h30 pour : les maternelles, primaires et 6ème et de 16h à 17h pour les classes de confirmation.

Messe de rentrée de la catéchèse
La messe de la rentrée de la catéchèse et d'engagement des catéchistes sera célébrée le dimanche 18 septembre à 09h à la paroisse.

Catéchèse ADULTES
Le Diacre Tom MERVIN informe que les cours de catéchèse adultes ont repris depuis deux semaines. Il informe les personnes qui désirent s'inscrire aux cours, que vous pouvez le rencontrer à la paroisse ou en l'appelant au 87 74 83 98.

Fraternité Marie Mère de l’Espérance, retraite sur la prière

Affiche retraite priere septembre 2016aLa Fraternité Marie Mère de l’Espérance animera les 9-10-11 septembre, au centre de Cana (Outumaoro) une retraite sur le thème de : La prière, rencontrer Dieu dans ma vie.

Comment prier ? Voila une question que l’on entend souvent. Vivre la prière, y grandir, n’est pas toujours simple, car il ne s’agit pas seulement de dire des prières aussi belles soient elles,  mais d’y rencontrer Dieu, de s’y laisser transformer, à tel point que tout dans notre vie devienne prière.

Contacter : Georgette 87.79.65.02 ou Myriam 87.28.53.10. Participation : 3000 fcp

Te Mahana o te Fatu 27 aout 2016

Temanaotefatu 1L’émission du samedi 27 août 2016 sera un compte-rendu des célébrations du 50ème anniversaire de l'archidiocèse de Papeete qui sera diffusé sur Polynésie Première à 7h30.

Radio Maria no te Hau du 29 aout au 3 septembre

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :

  • Lundi 29 août : « Comprendre qui je suis ? » par Bernadette LEMOINE ;
  • Mardi 30 août : « Marie, ma force dans le combat spirituel » par Doudou CALLENS ;
  • Mercredi 31 août : « Les vérités de la Foi pour les nuls » par Pierre CHIEUX et Rodolphe BERTHON ;
  • Jeudi 01 septembre : « Laudato si » par Mgr Hubert COPPENRATH ;
  • Vendredi 02 septembre : « L’oraison, la paix pour toi et pour le monde » par Père Jacques-Philippe ;
  • Samedi 03 septembre : « Mère Teresa ‘Mère des plus pauvres parmi les pauvres’ »

RENTREE DES CLASSES

Cottanceau jean pierre 2015 A l’heure où vient de sonner la « rentrée des classes » pour les petits et les grands, mesurons d’abord la chance que nous avons de pouvoir envoyer nos enfants à l’école. Certes, tout n’est pas parfait, mais confrontés à ces imperfections, pensons d’abord à ces pays où beaucoup d’enfants n’ont pas la chance d’être scolarisés pour raison de guerre, de pauvreté, d’immigration, à ces pays où les enfants doivent faire parfois le ventre vide plusieurs kilomètres à pied pour rejoindre une école où le matériel pédagogique, les tables et les bancs font cruellement défaut…

   L’école est d’une importance capitale pour l’éducation des enfants. Elle permet le développement ordonné des facultés intellectuelles, elle introduit à l’histoire et au patrimoine culturel hérité des générations précédentes, elle ouvre les enfants au sens des valeurs indispensables à la vie en société, elle prépare à la vie professionnelle. Lieu de rencontre entre élèves d’origine sociale et de caractère différents, elle est le lieu où peut naître un esprit de camaraderie qui forme à la compréhension mutuelle et à l’acceptation de la différence. Selon les mots du Concile Vatican II en sa déclaration sur l’Education Chrétienne (n°5), l’école « constitue comme un centre où se rencontrent pour partager les responsabilités de son fonctionnement et de son progrès, familles, maîtres, groupements de tous genres créés pour le développement de la vie culturelle, civique et religieuse, la société civile et enfin toute la communauté humaine. »

   Cependant, n’oublions pas que les parents sont les premiers responsables de l’éducation de leurs enfants. Ils ont à promouvoir leur éducation totale, personnelle et sociale. Ainsi, aux côtés des parents, l’école se présente comme une institution sociale qui répond aux besoins de formation et d’éducation de la personne. Le lien entre parents et école est donc d’importance, étant sauves les prérogatives de chacun. C’est à ce prix que pourra être menée à bien cette tâche d’éducation que familles, parents et société veulent donner à ces enfants qui seront les adultes de demain.

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

Nomination du Père Bruno MA’I

PerebrunomaiPère Bruno MA’I est nommé vicaire à Maria no te Hau.
Son lieu de résidence sera le presbytère de Maria no te Hau.

Cette nomination prend effet le 1er septembre 2016.

Famille Marie Jeunesse Départs et Arrivées

DavidmorelTout d’abord, la Famille Marie-Jeunesse vous fait part de deux départs définitifs de la Polynésie.

D'une part, Frère David Morel quittera définitivement Tahiti le mercredi 24 août 2016 au matin par Air France. Il poursuivra sa mission au Canada à la maison de Québec après 9 années de service au sein de la mission de Marie-Jeunesse Tahiti. Frère David aura passé neuf ans en Polynésie où il est arrivé en novembre 2007. Il faisait partie de l’équipe de fondation de la FMJ en Polynésie Française.......

Lire la suite

Renouveau Charismatique 20 aout 2016

colombe-flamme-1.jpgRéunion du Comité Diocésain
Elle est fixée au samedi 20 août 2016 de 9h à 10h30 à l'archevêché de Papeete.
La présence de tous les membres est indispensable pour faire le bilan du 1er trimestre 2016 et préparer le second semestre.

Service Diocésain de la Catéchèse Août 2016

sdc.jpgRassemblement Diocésain
Il informe également que le rassemblement diocésain des catéchistes aura lieu le samedi 20 août à la paroisse de Sainte-Thérèse à partir de 8h. La messe d'envoi des catéchistes sera célébrée par notre Administrateur Apostolique.

Radio Maria no te Hau du 22 au 26 aout

logo-rmnth.pngEnseignements
Radio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :

  • Lundi 22 août : « Vivre la messe avec Marie » par Jean PLIYA ;
  • Mardi 23 août : « Le respect réciproque » par Yves BOULVIN ;
  • Mercredi 24 août : « Sois libre ! » par Juliette LEVIVIER ;
  • Jeudi 25 août : « Tous protecteurs de Dieu » par John PRIDMORE ;
  • Vendredi 26 août : « Marie sauvée comme nous » par Pascal MAILLARD

JEUX OLYMPIQUES

Cottanceau jean pierre 2015Depuis quelques jours, les Jeux Olympiques de Rio captivent des millions de personnes de par le monde. Cet événement sportif était à l’origine l’occasion d’une trêve entre les peuples, les performances sportives remplaçant pour un temps les exploits de guerre. Malgré les polémiques sur l’aspect financier de ces jeux, sur les « effets collatéraux » que subissent les populations les plus pauvres des pays où se déroulent les JO, il n’est pas sans intérêt de considérer les valeurs sportives à la lumière de l’Evangile et plus largement, de la Parole de Dieu.

La pratique du sport permet de cultiver le goût de l’effort, de la persévérance, elle pousse au dépassement de soi pour arriver à de meilleures performances. Le moteur d’un tel effort n’est pas d’agir selon ses envies, mais d’arriver à un but. Cela demande du temps, de l’entrainement, car on ne devient pas champion du jour au lendemain. Cela exige bien des sacrifices librement consentis, qui n’ont de sens que parce qu’ils sont ordonnés à ce but. N’est-ce pas ce que nous sommes appelés à vivre dans notre vie Chrétienne ? Le chemin vers la sainteté à la suite du Christ demande aussi efforts, renoncements, sacrifices, mais qui n’ont de sens que si le but est clair, devenir de vrais disciples du Christ. Cela demande de l’entrainement, de la patience, de la persévérance. St Paul écrit en 1 Co 9, 25 : « Tout athlète se prive de tout ; mais eux, c'est pour obtenir une couronne périssable, nous une impérissable. Et c'est bien ainsi que je cours, moi »

La pratique du sport va de pair avec le respect du corps. Alcool, gloutonnerie, drogues, paresse ne font pas bon ménage avec la recherche de l’exploit sportif. Les athlètes savent ce qu’ils imposent à leur corps pour une condition physique optimale. N’est-ce pas ce même respect que nous devons chacun à notre corps, appelé à l’immortalité, temple de l’Esprit Saint, en nous souvenant que le Fils de Dieu lui-même a pris corps dans le sein de la Vierge Marie ? Même si nous ne cherchons pas l’exploit sportif, même si nous sommes affaiblis par l’âge, même si notre corps est marqué par le handicap, souvenons-nous que ce corps ressuscitera un jour !

La pratique du sport et de la compétition exige souvent l’esprit d’équipe. Chacun des participants doit avoir en vue l’ensemble de son équipe pour gagner. L’individualisme dans une équipe est fatal dans bien des sports. L’équipe établit des stratégies que tous doivent appliquer en concertation. N’en est-il pas de même dans nos communautés Chrétiennes ? A la suite du Christ, chacun est invité à se sentir solidaire des autres. C’est ensemble que nous avons à avancer, et non en « francs-tireurs » !

La pratique du sport implique le respect de l’adversaire pendant les compétitions, et le respect des règles du jeu. Tricherie et dopage n’ont pas leur place. Certes, il y a à terme un vainqueur et un perdant, mais l’esprit sportif, le « fair play » est essentiel si l’on veut respecter l’esprit de la compétition. Cette attitude doit être aussi la nôtre dans le dialogue avec ceux qui ne partagent pas nos idées, nos convictions, notre Foi. Agir avec la pensée d’humilier, d’écraser, d’anéantir l’adversaire ne serait pas conforme avec l’esprit de l’Evangile. Le respect de l’adversaire ne saurait être à option !

« Ne savez-vous pas que, dans les courses du stade, tous courent, mais un seul obtient le prix ? Courez donc de manière à le remporter. » (1 Co 9, 24) Accueillons cette invitation de l’Apôtre Paul, soyons des « sportifs de Dieu »… et ne boudons pas notre plaisir à vibrer avec les sportifs de Rio !

+ Père Jean-Pierre COTTANCEAU

CONFERENCE DES EVEQUES DE FRANCE 15 août 2016

logo-cef.jpgCommuniqué de Mgr Georges PONTIER
Archevêque de Marseille et Président
de la Conférence des Evêques de France

Messe du 15 août, Solennité de l’Assomption de la Vierge Marie

« Prier pour la France a souvent tenu une place particulière le 15 août pour les catholiques.
En cette fête d’espérance, nous invitons à ce que la prière universelle des messes de ce jour mentionne cette intention et qu’à midi sonnent à la volée les cloches de nos églises.
Que Dieu bénisse notre pays dans les épreuves qu’il traverse. »

« Te Nu’u a Maria » octobre et novembre 2016

TenuumariaPaix et joie, pour donner suite à la « Préparation Spirituelle » que nous vous avions communiqués dernièrement, voici que ce samedi 06 août 2016, 118 femmes sur 137 ont répondu à l’invitation de cette démarche personnelle et spirituelle, à l’exemple de la Vierge Marie, se mette face au Seigneur dans son Esprit et contempler les grâces reçues. Chacune des invitées y a trouvé bénédiction et ont décidé de prendre de nouvelle résolution personnelle pour harmoniser leur vie de couple et de famille. Ce fut vraiment un moment remplis de joie, et de bonheur où l’on sentant la présence de Dieu par sa Parole, qui venait révéler à chacune, combien il nous aime.

Toujours dans l’ardeur de partager et propager la « Miséricorde » de Dieu, et faire suite à de nombreuses demandes, deux dates ont été retenues :

  • Samedi 15 octobre 2016 pour les hommes
  • Samedi 12 novembre 2016 pour les femmes

Radio Maria no te Hau du 15 au 19 aout 2016

logo-rmnth.pngEnseignements
Radio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :

  • Lundi 15 août : « L’Assomption ou la Miséricorde de Dieu par Marie » par le Père Etienne RICHER ;
  • Mardi 16 août : « Témoigner de la joie d’être disciple » par Sœur Véronique de la Trinité ;
  • Mercredi 17 août : « La pensée lumineuse » par Père Daniel-Ange ;
  • Jeudi 18 août : « Dieu habite mon cœur » par Père Jacques-Philippe ;

Vendredi 19 août : « Vivons avec un cœur de feu » par Père Guy LEPOUTRE et Pasteur Carlos PAYAN