A LA UNE

Catéchèse des dimanches
et fêtes  / C

Temps Ordinaire 
Fête du Christ Roi 

du 07 juillet  2019
au 24 novembre 2019

Intention de prière du pape ​pour le mois d'Octobre  2019 

Printemps missionnaire dans l’Eglise : Pour que le souffle de l’Esprit Saint
suscite un nouveau printemps missionnaire dans l’Eglise.

Guide mme

Bouton catholicite150logo-rmnth.png

Ecouter RMNTH

Actualité

en images

Lire le PKO
13.10.2019
06.10.2019

Pirogue de la parole Mois missionnaire   Caddie de la solidarite Diaconat Semeurtahitien

Messe JDS Punaauia 

Raiatea Mois missionnaire

Le caddie de la solidarité 

Ordinations diaconales Lire la page FB du semeur 
 

Liste des pages du semeur 
Septembre 2019
Aout 2019

Campagne du Tenari a te Atua 2019
Du 13 octobre au 15 décembre

La campagne du « Tenari a te Atua »
a débuté le dimanche 13 octobre et s’achèvera le dimanche 15 décembre 2019.
Dépliants et enveloppes sont à votre disposition dans toutes les paroisses.

PRESBYTERIUM

Mgr CottanceauDu Lundi 14 au Jeudi 17 Octobre a eu lieu à Tibériade la réunion des prêtres du diocèse, le « Presbyterium ». Cette rencontre a permis à chaque prêtre présent de faire le point et de partager sur l’année écoulée dans sa ou ses paroisses : Catéchèse enfants, jeunes et adultes préparant un sacrement, formation, temps forts, pèlerinages, Qualité des liturgies, Ouverture aux périphéries, Participation des jeunes, groupe de jeunes, etc…  Deux sessions furent ensuite consacrées à la réflexion sur la formation et le ministère des Katekita, dans le prolongement des Etats Généraux qui eurent lieu en Juillet 2018. Fut également abordée dans une autre session la réforme des comptabilités dans les paroisses, projet visant à uniformiser les comptabilités et de les rendre plus transparentes. Pour aider à cette réflexion, l’économe diocésain ainsi que Guy Besnard et deux membres de la société « Fic Expertise » étaient présents et ont fait part des avancées dans la mise en place du nouveau système comptable depuis l’an dernier. Une autre session fut consacrée aux parcours catéchétiques utilisés dans nos paroisses. Le responsable du Comité Diocésain de la Catéchèse, le RD Gérard PICARD ROBSON était venu accompagné de 4 autres membres de son équipe pour nous faire part des évolutions dans les méthodes catéchétiques, et pour entendre les questions posées par les prêtres présents. Au programme également, un temps de partage à partir de la lettre du St Père aux prêtres, publiée en Août 2019 et dont voici un extrait :

«Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage» (Col 2,2)

Mon deuxième grand désir, en me faisant l’écho des paroles de saint Paul, est de vous conduire à renouveler notre courage sacerdotal, fruit avant tout de l’action de l’Esprit Saint dans nos vies. Face à des expériences douloureuses, nous avons tous besoin de réconfort et d’encouragement. La mission à laquelle nous avons été appelés ne nous entraine pas à être immunisés contre la souffrance, la douleur et même l’incompréhension [18] ; au contraire, elle nous pousse à les regarder en face et à les assumer pour laisser le Seigneur les transformer et nous configurer toujours plus à Lui…

Frères, reconnaissons notre fragilité, oui, mais laissons Jésus la transformer et nous pousser encore et encore à la mission. Ne perdons pas la joie de nous sentir ‘‘brebis’’, de savoir qu’il est notre Seigneur et notre Pasteur

Pour maintenir courageux le cœur, il est nécessaire… de faire croître et alimenter le lien avec votre peuple. Ne pas s’isoler des gens et des prêtres ou des communautés. Encore moins se cloîtrer dans des groupes fermés et élitistes. Ceci, dans le fond, asphyxie et envenime l’âme. Un ministre aimé est un ministre toujours en sortie ; et ‘‘être en sortie’’ nous conduit à marcher « parfois devant, parfois au milieu, parfois derrière : devant, pour guider la communauté, au milieu pour mieux la comprendre, l’encourager et la soutenir ; derrière, pour la maintenir unie et qu’elle n’aille jamais trop en arrière… »

La dernière session nous a permis de faire le point sur le « Centre de préparation au mariage » qui se met en place avec le P. Gilbert et son équipe, sur la création d’une aumônerie catholique des étudiants de l’UPF qui est en train de se constituer dans les locaux de l’ancien grand séminaire, le point également sur l’aumônerie de l’hôpital du Taaone et sur l’aumônerie des prisons.

Signalons également que nous avons pris une journée de détente entre nous, organisée au Fenua Aihere dont les paroissiens nous réservèrent un accueil somptueux. Qu’ils en soient ici vivement remerciés… Ce fut une belle occasion de mieux nous connaître et de renforcer ce lien si important entre prêtres d’un même diocèse.

+ Mgr Jean Pierre COTTANCEAU    

Décès du Père Hubert Lagacé

P lagaceL’archidiocèse de Papeete vient de perdre un ami en la personne du P. Hubert LAGACé omi qui fut longtemps recteur et professeur du Grand Séminaire Notre Dame de la Pentecôte de Papeete. Beaucoup de prêtres actuellement en poste dans notre diocèse ont été ses élèves, et de nombreux paroissiens se souviennent de lui, ayant pu bénéficier de sa présence lors de célébrations eucharistiques en diverses paroisses.

Les prêtres actuellement en réunion du Presbyterium à Tibériade ont célébré ce Lundi 14 Octobre une messe à son intention, en union avec tous ceux qui ont connu et apprécié le P. Hubert.

A toute sa famille, à ses proches, à ses frères Oblats, à ceux que son départ emplit de tristesse, je veux exprimer ici toute notre sympathie et les assurer de notre prière.

+Mgr Jean Pierre COTTANCEAU
Archevêque de Papeete
    

Hubert Lagacé
1932-2019

Décédé à Richelieu, Qc, le 10 octobre 2019, à l’âge de 87 ans et 3 mois, le Père Hubert Lagacé Missionnaire Oblat de Marie Immaculée avait 67 ans de vie religieuse et 61 ans de vie sacerdotale.
En plus de sa famille religieuse, il laisse dans le deuil un frère et 2 sœurs : Pierre, Pierrette (Charles Édouard Martel), Claudette (Normand Dondo) ; un beau-frère, Raymond Bernardin (feue Rachel) ; de nombreux neveux et nièces ainsi que de nombreux amis.
Le corps sera exposé le vendredi 18 octobre 2019 à partir de 18h30 à la résidence Notre-Dame, 460  1ère Rue, Richelieu Qc. J3L 4B5.   Un temps de prière communautaire aura lieu à 19h30. Le lendemain, samedi 19 octobre 2019, visites à partir de 12h30 suivies des funérailles à 14h au même endroit. Un goûter suivra.

Mois missionnaire – octobre 2019

eveche15w.jpgJournée de clôture du mois missionnaire samedi 26 octobre 2019
Toutes les paroisses et les mouvements diocésains  sont chaleureusement conviés à la journée de clôture du mois missionnaire le samedi 26 octobre 2019 de 7h30 à 16h en l’Eglise de Maria No Te Hau de Papeete. Vous trouverez en annexes :
Annexe 1 : Programme de la journée (mis à jour 16-10-19),
Annexe 2 : Matutu réparti par paroisse (mis à jour 16-10-19).

Comité
Diacre Juanito BURNS
Bernard TEINA

Célébration de clôture
Le Service Diocésain de la Catéchèse informe tous les catéchètes du Diocèse de Papeete que nous sommes tous invités à participer à ce grand événement, celui de la célébration de clôture du mois missionnaire extraordinaire samedi 26 octobre 2019 à partir de 08h30 et prendra fin par une célébration eucharistique vers 14h00. 

Diacre Gérard PICARD-ROBSON

Annexe 1 programme de la journee de cloture du mois missionnaire 26 10 19 mis a jour 16 10 19Annexe 1 programme de la journee de cloture du mois missionnaire 26 10 19 mis a jour 16 10 19

Annexe 2 opereraa matutu paroita mis a jour 16 10 19Annexe 2 opereraa matutu paroita mis a jour 16 10 19

Congrégation des Frères de l’instruction chrétienne

Ds lamennaisFrère Hervé ZAMOR, Supérieur Général des Frères de l’Instruction Chrétienne est arrivé. Son séjour est du 14 au 28 octobre 2019.

Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny

Logo amjSœur Clare STANLEY, Supérieure Générale et Sœur Agnès THEVENIN, deuxième Assistante Générale sont actuellement en visite en Polynésie. Le départ de Sœur Clare est prévu pour le dimanche 20 octobre 2019 et celui de Sœur Agnès THEVENIN le lundi 21 octobre 2019.

Radio Maria no te Hau du 21 au 25 octobre 2019

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :
* Lundi 21 octobre : « La Vocation de Marie » par Père Abraham MEITAI ;
* Mardi 22 octobre : « Saint Jean-Paul II, Le Saint, L’ami » par Père Raniero ;
* Mercredi 23 octobre : « Baptisé dans la puissance de l’Esprit-Saint » par le Père Bruno MAI ;
* Jeudi 24 octobre : « Marie au pied de la croix » par le Diacre Gaspar ;
* Vendredi 25 octobre : « Le OUI de Marie » par Mgr Hubert COPPENRATH

En Supplément : Émission enfantine sur le thème
« Frère Hervé Zamor Supérieur général des Frères de l’Instruction chrétienne de Ploërmel »

Calendrier de Tibériade octobre et novembre 2019

TiberiadeMois d’octobre 2019
14.15.16 et 17 : Presbyterium
18.19 et 20 : Retraite pour hommes en français - TVO
25.26 et 27 : Fraternité Ia Ora Gianna

Mois de novembre 2019
15.16 et 17 : Retraite pour femme en français - TVO
22.23 et 24 : Retraite de l’Eglise mormone

SEMAINE MISSIONNAIRE MONDIALE Du 13 au 20 octobre 2019 

eveche15w.jpgDimanche prochain, 13 octobre, nous entrerons dans la Semaine missionnaire mondiale. C’est l’occasion pour chaque baptisé de s’interroger : « Suis-je vraiment habité par l’amour de Dieu ? Et par conséquent, suis-je un disciple-missionnaire du Christ ? ». En effet, la mission ne repose pas uniquement sur les prêtres, les diacres et les personnes consacrées. Comme le dit le Saint-Père dans son exhortation apostolique, La Joie de l’Evangile (Evangelii Gaudium) : « Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus-Christ ; nous ne disons plus que nous sommes ‘’disciples’’ et ‘’missionnaires’’, mais toujours que nous sommes ‘’disciples-missionnaires’’. »

Pour clore cette semaine missionnaire, à l’initiative des diacres permanents, Mgr Jean-Pierre propose à tous les fidèles de vivre un matutu sur le rôle missionnaire de l’Eglise et de tout chrétien. Les paroisses se regrouperont par secteur pour participer activement à ce moment fort de réflexion et de prière.

Nous sommes ainsi en pleine communion avec les 184 pères synodaux réunis autour du Souverain Pontife pour trois semaines de réflexion et de débat sur le thème : « Amazonie, nouveaux chemins pour l’Eglise et pour une écologie intégrale ». Lors de l’ouverture du Synode (dimanche 6 octobre) le Pape François a donné tout de suite le ton, inspiré par les incendies qui ravagent la forêt amazonienne, « poumon de notre Planète », en rappelant aux Evêques quelle est leur mission : « raviver le don de Dieu ». « Le feu qui ravive le don, c’est l’Esprit Saint, qui donne la vie. (…) Le feu de Dieu est un feu d’amour qui éclaire, réchauffe et donne vie, ce n’est pas un feu qui embrase et dévore. Quand les peuples et les cultures s’anéantissent sans amour et sans respect, ce n’est pas le feu de Dieu, mais le feu du monde (…). Le feu de Dieu est une chaleur qui attire et rassemble dans l’unité. Il se nourrit de partage, non de profits. Le feu dévastateur, au contraire, embrase quand on ne veut défendre que des idées personnelles, constituer son propre groupe, brûler les diversités pour uniformiser tous et tout ».

Et pour nous, quel est le feu qui nous anime ?

Dominique Soupé

Agenda octobre 2019

eveche15w.jpg

Agenda

Campagne du Tenari a te Atua 2019
Du 13 octobre au 15 décembre

La campagne du « Tenari a te Atua » débutera ce dimanche 13 octobre et s’achèvera le 15 décembre 2019.
Vous trouverez dépliants et enveloppes dans toutes les paroisses.

Chapelle Saint-Louis - ARUE
Messe dans la « Forme Extraordinaire »

Prochaine messe selon la forme extraordinaire du rite romain : dimanche 13 octobre à 8h00.

 

Emission télévisée en direct sur Polynésie 1ère Saint Etienne de Punaauia

eglise-punaauia-st-et-1.jpgSamedi 12 octobre à partir de 22h30, émission spéciale (plateau invités et reportages) diffusée en direct par Polynésie 1ère à l’occasion des 50 ans du ministère des Katekita.
A 23h00, célébration de la messe présidée par Monseigneur Jean-Pierre COTTANCEAU.
Emission également diffusée en Facebook Live sur la page Facebook du Jour du Seigneur et disponible en replay sur   https://www.lejourduseigneur.com.
Le lendemain dimanche 13, rediffusion dans le cadre du Jour du Seigneur sur France 2 (voir pièce jointe).

Comité de préparation pour la journée de clôture du mois missionnaire

eveche15w.jpgComité de préparation pour la journée de clôture du mois missionnaire  du samedi 26 octobre 2019
Afin de bien préparer la journée de clôture du Mois missionnaire, un comité organisateur a été mis en place par notre archevêque Mgr Jean-Pierre COTTANCEAU. 
Ce comité est composé de Bernard TEINA et du Diacre Juanito.  
Ils invitent tous les responsables de chaque mouvement du diocèse : Rosaire, Charismatique, CDPJ, MEJ,  TVO, UFC, AFC, Catéchèse, Scouts, FSCF, Légion de Marie, Communauté de Wallis et Futuna, Radio MNTH, Sécurité Jean MAPU.... à une réunion d'information et de préparation le mardi 24 septembre 2019 à 17h00 à l'annexe 2 de MNTH.
Diacre Juanito BURNS

BAPTISES ET ENVOYES L’EGLISE DU CHRIST EN MISSION DANS LE MONDE

eveche15w.jpgNotre archevêque, Mgr Jean-Pierre COTTANCEAU, nous encourage à « être des chrétiens responsables et missionnaires ». Pour cela il nous faut d’abord fortifier notre foi en nous imprégnant de la Parole de Dieu et en priant sans jamais nous lasser. Mais il est nécessaire, pour être vraiment responsables, de nous tenir informés sur l’enseignement de l’Eglise.

Ainsi, au moment où le Parlement français examine le Projet de loi sur la Bioéthique qui engage notre société dans une voie non conforme à la Loi divine, il est important de s’informer. C’est l’objectif de la Rencontre programmée ce samedi 5 octobre de 7 H 30 à 12 H à la paroisse Saint-Paul de Mahina. Mgr Jean-Pierre et Père Joël, Vicaire-Général, invitent tous les fidèles à y participer. La Bioéthique est un sujet de préoccupation pour tous les responsables de toutes les religions, car cela touche à la vie la plus intime des couples, des familles et à l’avenir de notre société.

En ce mois d’octobre, Sa Sainteté le Pape François nous demande de vivre un « mois missionnaire extraordinaire » et de prier « pour que le souffle de l’Esprit-Saint suscite un nouveau printemps missionnaire dans l’Eglise ». En tant que baptisés nous devons affirmer notre foi et ne pas craindre de témoigner de nos choix de vie conformes à l’Evangile.

Faisons nôtre ce conseil de Saint Paul à Timothée : « N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur » [2 Timothée 1, 8a / deuxième lecture de ce dimanche 6 octobre 2019]

Dominique Soupé

Visite ad limina des évêques de la CEPAC

Cepac 2019A l’occasion de la visite ad limina, Monseigneur    Jean-Pierre COTTANCEAU  est à Rome avec l’ensemble des évêques de la Conférence Episcopale du Pacifique.

Tous les 5 ou 6 ans, les évêques d’une même Conférence Episcopale se rendent au Saint-Siège pour effectuer la visite ad limina apostolorum. C’est d’abord un pèlerinage sur les tombeaux des saints apôtres Pierre et Paul. Les évêques rencontrent le Pape et les responsables des dicastères et congrégations. Ces rencontres permettent de renforcer les liens avec le Saint-Siège, mais aussi entre les évêques des îles du Pacifique.

Mgr Jean-Pierre nous a transmis une photo de tous les évêques présents au moment de la rencontre avec le Saint-Père.

Service diocésain des vocations Rentrée et composition

sdv.jpgLe SDV fait sa rentrée ! 

Pour cette nouvelle année pastorale 2019-2020, le SDV est composé des membres suivants :
- Congrégation des Sœurs Clarisses : Sr Gina NUI : 40 43 33 02
- Congrégation des Sœurs de St Joseph de Cluny : Sr Soana ASI : 40 42 68 40
- Communauté des Filles de Jésus Sauveur : Sr Germaine TEPAKOU : 40 82 87 85
- Frères de Ploërmel : Fr Xavier FROGIER :40 54 06 40
- Frères et prêtres SSCC : P. FERRY : 40 42 82 60
- Foyer St Jean XXIII : Lina MERVIN : 40 42 59 73
- Foyer Ste Thérèse : D.VANBASTOLER : 40 57 10 12
- Foyer Notre Dame de l'Alliance : Vaimataarii LO SAM KIEOU : 40 42 90 00/ 87 33 13 62.

Les activités pastorales du SDV auprès des jeunes de notre diocèse seront communiquées ultérieurement.
Prions ensemble pour les vocations!

Fraternité chrétienne 40ème anniversaire

FrathandiDans le cadre de la célébration du 40emc anniversaire de l'Association de la Fraternité Chrétienne des Handicapés, créée le 10 octobre 1979 et reconnue d'intérêt général en Polynésie française, le Conseil d'Administration et les quatre établissements médico-sociaux éducatifs organisent durant la semaine du lundi 07 au vendredi 11 octobre 2019, plusieurs activités festives.

29 SEPTEMBRE : JOURNÉE DU MIGRANT ET DU RÉFUGIÉ

eveche15w.jpg« Il ne s’agit pas seulement de migrants. Il s’agit aussi de nos peurs. »

L’Église célèbre la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié depuis 1914. Cette année le Pape François a choisi pour thème « Il ne s’agit pas seulement de migrants. Il s’agit aussi de nos peurs » pour contribuer à ôter nos œillères et pour que personne ne soit exclu de la société.

Dans son message le Saint Père insiste : « la présence des migrants et des réfugiés – comme, en général, des personnes vulnérables – représente aujourd’hui une invitation à retrouver certaines dimensions essentielles de notre existence chrétienne et de notre humanité, qui risquent de s’assoupir dans un style de vie rempli de confort. C’est en cela que l’expression «il ne s’agit pas seulement de migrants » signifie qu’en nous intéressant à eux, nous nous intéressons aussi à nous et à tous ; en prenant soin d’eux, nous grandissons tous ; en les écoutant, nous laissons aussi parler cette part de nous que nous gardons peut-être cachée parce qu’aujourd’hui elle n’est pas bien vue. »

Il nous arrive d’être conditionnés à tel point que notre manière de penser et d’agir nous rend intolérants, fermés et même racistes. Le Pape poursuit : « Ainsi la peur nous prive du désir et de la capacité de rencontrer l’autre, la personne qui est différente de moi ; elle me prive d’une occasion de rencontre avec le Seigneur. « Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-ils pas autant ? » (Mt 5, 46).

Celui qui a faim, qui a soif, l’étranger, celui qui n’a rien pour se vêtir, le malade ou le prisonnier jamais visité, celui qui frappe à ma porte, c’est Jésus lui-même qui nous demande qu’on lui vienne en aide. Nos yeux ont parfois de la peine à le reconnaître.

Alors, que cette journée nous aide à oser la rencontre ; qu’elle nous pousse à franchir les barrières qui nous séparent, en particulier celles de la peur.

Dominique Soupé

Départ à la retraite du diacre Donald Chavez

ChavezdonaldLe mardi 1er octobre à l’occasion de la fête de Sainte Thérèse et du départ à la retraite du diacre Donald CHAVEZ une messe sera célébrée en l’Église Sainte Thérèse de Taunoa à 18h00. Toutes les personnes qui souhaitent le remercier pour toutes ces années de service sont invitées à cet eucharistie et plus spécialement les diacres." 
Diacre Gilbert TEANAU

JE NE SUIS PAS VENU APPELER LES JUSTES, ....

eveche15w.jpg« JE NE SUIS PAS VENU APPELER LES JUSTES,  MAIS LES PECHEURS. » (Matthieu 9, 13)

Jésus peut sembler déconcertant quelques fois.

Ainsi, dans l’évangile [Matthieu 9, 9-13] qui nous est proposé samedi 21 septembre pour la fête de Saint Matthieu, Jésus, sortant de Capharnaüm voit un homme assis à son bureau de collecteur d’impôts. Il s’agit de Matthieu, bien connu de la population qui le place au rang des pécheurs publics. Et pourtant, Jésus lui dit : « Suis-moi ». Ce juif, frappé d’un interdit religieux en raison de sa profession, répond sans hésiter à cet appel incroyable « en abandonnant tout », déclarera Saint Luc [Luc 5, 28]. Jésus ira même jusqu’à manger chez Matthieu ! Un publicain devenu disciple de Jésus, quel scandale ! Quelle leçon de miséricorde !

Un autre passage de l’Ecriture nous surprend tout autant. Cette fois, il s’agit de l’évangile de dimanche où Jésus semble nous donner en exemple un intendant malhonnête (cf. Luc 16, 1-13). Il faut reconnaître que ce gérant s’est bien débrouillé car, mis à la porte par son patron pour malversation dans la gestion de ses biens, il se lie d’amitié avec les débiteurs de son maître en falsifiant leurs reçus de dettes. Et Jésus de déclarer : « Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté ; les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière ».

En fait Jésus porte un regard de lucidité sur l’habileté des hommes à abuser de la prodigalité de ceux qui les emploient et leur font confiance : abus de pouvoir, détournement de fonds … « Faites-vous des amis avec de l’argent malhonnête… »  Jésus s’appuie sur des travers du monde pour nous inviter à redresser notre conduite et à vivre en « fils de lumière ». En effet, Jésus le dit : « Je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs ».

Rendons grâce à Dieu pour sa miséricorde envers les pécheurs que nous sommes.

Dominique Soupé

FÊTE DE LA CROIX GLORIEUSE

eveche15w.jpgSaint Paul écrit : « Pour moi, il n’y a pas d’autre titre de gloire que la Croix de notre Seigneur Jésus-Christ »  (Galates 6, 14).

Pour les néophytes il semble curieux, voire choquant d’associer la joie à la Croix. En effet, la croix, à l’origine au temps des Romains, était un instrument de torture, un signe d’ignominie pour les criminels. Mais avec le Christ, la Croix, instrument du supplice, est devenue signe de la victoire de la vie sur la mort. Le Christ s’est offert sur la Croix en sacrifice afin que par Lui le monde soit sauvé.

Le pape Benoît XVI, lors de son pèlerinage à Lourdes en 2008, a proposé cette belle réflexion sur ce trésor qu’est la Croix : « ’’Quelle grande chose que de posséder la Croix ! Celui qui la possède, possède un trésor’’ (Saint André de Crète) (…) L’instrument de supplice (…) est devenu source de vie, de pardon, de miséricorde, signe de réconciliation et de paix. (…) Et l’Église nous invite à élever avec fierté cette Croix glorieuse pour que le monde puisse voir jusqu’où est allé l’amour du Crucifié pour les hommes. (…) Le signe de la Croix est en quelque sorte la synthèse de notre foi. » [Homélie du pape Benoît XVI, Lourdes, dimanche 14 septembre 2008]

La fête de la Croix Glorieuse, célébrée le 14 septembre, se rattache aux solennités de la dédicace de la basilique de la Résurrection érigée sur le tombeau du Christ (dédicacée en 335). Elle s’inscrit dans un contexte biblique qui fait référence à la liturgie du Grand Pardon (Yom Kippur) [cf. Hébreux 9, 6-12]. Et c’est pendant la fête des Tentes (Sukkot) que Jésus déclara : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi… » (Jean 7, 37)

La Croix est pour le peuple chrétien signe de l’espérance du Royaume. Si l’arbre planté au paradis originel a produit pour Adam un fruit de mort, l’arbre de la Croix a porté pour nous un fruit de vie. [Préface pour la fête de la Croix Glorieuse]

Dominique Soupé

ILS SONT PARTIS … SOUTENONS-LES DANS LEURS CHOIX

eveche15w.jpgIls sont partis : Martin, Timi, Tareva, Marcel et Ravaki, pour le séminaire interdiocésain d’Orléans, suivis quelques jours plus tard du P. Vetea qui les a rejoints. A également quitté le Fenua le Père David LEOU THAM pour la Communauté des Pères des Sacrés-Cœurs, rue de Picpus à Paris où il va se préparer pour son entrée au Noviciat.

Voici comment Mgr Jean Pierre présentait ce séminaire d’Orléans :

« Ce séminaire interdiocésain est sous la responsabilité collégiale des évêques de Blois, Bourges, Chartres, Nevers, Orléans, Sens Auxerre et Tours. Le recteur est un Père de la congrégation des Eudistes. Le séminaire se compose :

  • D’une équipe de six prêtres, à qui l’animation est collégialement confiée.
  • Des enseignants. Ils sont 29, dont un total de 15 prêtres. Les autres sont laïcs, hommes ou femmes, religieuses, célibataires ou mariés. Certains enseignent à l’institut catholique de Paris ou celui d’Angers. D’autres interviennent au séminaire d’Issy-les-Moulineaux ou de Nantes.
  •  Enfin, la communauté du séminaire : ce sont surtout les séminaristes. Cette année 2019 / 2020, ils seront 32 : 14 anciens dont deux Indiens, deux Vietnamiens et deux Haïtiens et 18 nouveaux dont 5 de Tahiti. Ils ont entre 20 et 44 ans. Certains ont fait des études allant jusqu’au doctorat. D’autres sont issus de filières professionnelles, certains n’ont pas le bac ! Mais dans sa pédagogie, le grand séminaire d’Orléans a appris à s’adapter à cette diversité de parcours. Le développement du tutorat permet une personnalisation du parcours académique et de l’accompagnement intellectuel de chaque séminariste.

Ce séminaire propose en plus des cours « académiques » :

* une vie communautaire réunissant au quotidien formateurs et séminaristes comme socle de la formation dispensée, au service d’une articulation permanente, sans confusion, de ses différentes dimensions : humaine, spirituelle, intellectuelle, pastorale ;

* une insertion pastorale consistante, croissante au long de la formation

* une mise en responsabilité - dans leur vie quotidienne et dans les différentes dimensions de la formation - des séminaristes, désignés par l’exhortation apostolique « Pastores dabo vobis » comme les acteurs « nécessaires et irremplaçables » de leur formation (n°69) »

Comme le souhaite Jésus dans l’Evangile de ce 23ème dimanche du Temps Ordinaire, nos cinq frères « ont quitté père, mère, (…) frères et sœurs, (…) pour marcher à sa suite » (Luc 14, 26-27). Et Jésus d’ajouter : « celui d’entre vous qui ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut pas être mon disciple » (Luc 14, 27). C’est un choix radical qui nécessite un long parcours de réflexion, de discernement et de renoncements librement consentis … D’où l’importance de la formation dans le cadre d’un séminaire ou d’un noviciat.

Nous qui avons prié le Seigneur de nous donner des vocations de prêtres et de religieux, ne baissons pas la garde ; continuons à soutenir ces jeunes par nos prières en famille, en communauté. Car, nous le savons bien : « si le sel lui-même se dénature, avec quoi lui rendra-t-on sa saveur ? » (Luc 14, 34). Prions également pour leurs formateurs et conseillers spirituels.

Dominique Soupé