A LA UNE

Catéchèse des dimanches
et fêtes  / C

Temps Ordinaire 
Fête du Christ Roi 

du 07 juillet  2019
au 24 novembre 2019

Intention de prière du pape ​pour le mois de Novembre  2019 

Dialogue et réconciliation au Proche-Orient : Pour le Proche Orient, où diverses composantes religieuses partagent le même espace de vie, afin que surgisse un esprit de dialogue, de rencontre et de réconciliation.

3 affiche denier 2019

Bouton catholicite150logo-rmnth.png

Ecouter RMNTH

Actualité

en images

Lire le PKO
03.11.2019
27.10.2019

Pirogue de la parole Mois missionnaire   Caddie de la solidarite Pretres cepc 2019 Semeurtahitien

Messe JDS Punaauia 

Raiatea Mois missionnaire

Le caddie de la solidarité 

Rencontre des prêtres de la Cepac  Lire la page FB du semeur 
 

Liste des pages du semeur 
Octobre 2019
Septembre 2019

Campagne du Tenari a te Atua 2019
Du 13 octobre au 15 décembre

La campagne du « Tenari a te Atua »
a débuté le dimanche 13 octobre et s’achèvera le dimanche 15 décembre 2019.
Dépliants et enveloppes sont à votre disposition dans toutes les paroisses.

DE LA MORT

Mgr Cottanceau            Alors que nos cimetières sont encore fleuris et que restent au fond de nos yeux, parfois embués de larmes, les visages de ceux et celles que nous avons aimés et qui nous ont quittés, demeure peut-être au plus profond de nous cette question obsédante de la mort, cette réalité que nous ne pouvons pas accepter, tant elle s’oppose à notre soif de vie et de bonheur. Oui, la mort scandalise, surtout quand, de façon qui nous semble injuste, elle frappe des jeunes, ou quand elle laisse des enfants sans mère ou sans père, ou des parents séparés de leur enfant, suite à la maladie, au suicide, à l’accident tragique !

            La foi Chrétienne ne supprime pas ce scandale, ni la peur de la mort. Il serait inhumain de rester indifférent à la mort en niant la souffrance qu’elle engendre, même pour un croyant. Le chemin de la résurrection passe par la croix, ne l’oublions pas. Souvenons-nous que Jésus lui-même a eu peur de la mort, à Gethsémani : « Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! ». Il nous rejoignait ainsi dans ce qu’il y a de plus douloureux dans notre humanité. Il n’a pas fait semblant d’être homme !

            Peut-on cependant trouver dans les Ecritures de quoi nous aider à faire face à ce qui nous apparait comme un scandale ? Tournons-nous vers les premiers chapitres du livre de la Genèse. L’auteur sacré nous dit que l’Homme fut écarté de l’arbre de vie, se découvrant ainsi mortel. Mais en fait, ce n’est pas la mort elle-même qui fait son apparition. C’est la façon de la vivre. Le poète Charles Péguy écrit : « Ce qui, depuis ce jour (où l’Homme fut chassé du paradis) est devenu la mort n’était qu’un naturel et tranquille départ » ; et le penseur Paul Ricœur dit que : « La malédiction, ce n’est pas que l’Homme meure mais qu’il affronte la mort dans l’angoisse ». Soyons clairs : la mort physique ne saurait en aucun cas être en elle-même une punition divine. Notre Dieu est Dieu des vivants, il nous a créés pour la vie. La mort corporelle est une loi de la nature. En effet, les animaux meurent, les plantes, les fleurs, les arbres, les étoiles, les planètes meurent, et pourtant ils ne font pas de péchés, ils ne se révoltent pas contre Dieu ! Mais l’Homme a voulu se faire l’égal de Dieu, prendre sa place, le supprimer, se coupant ainsi de la source de vie, tant il est vrai que la source de la vie est en Dieu. La mort corporelle devient alors symbole, image d’une autre mort plus redoutable, celle qui nous éloigne de Dieu, celle qui nous conduit à vouloir nous prendre pour Dieu, à prendre sa place. Jésus est clair à ce sujet : « Ne craignez rien de ceux qui tuent le corps et après cela ne peuvent rien faire de plus. Je vais vous montrer qui vous devez craindre : craignez Celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la Géhenne… » (Lc 12, 4-5)

Pourtant, face à cette situation, Dieu n’a pas abandonné l’humanité à sa convoitise, à son orgueil. Par la puissance de son amour, Jésus Christ a vaincu la mort au matin de Pâques. Il nous a ainsi rétablis dans l’amitié de Dieu, et sa vie peut à nouveau irriguer nos propres vies, par la grâce de sa miséricorde et de son pardon. Malgré notre faiblesse humaine, malgré la mort de notre corps, nous pouvons accueillir cette vie divine et cet amour dont « ni mort, ni vie, ni anges, ni principautés, ni présent, ni avenir, ni puissances, ni hauteur, ni profondeur ni aucune autre créature » (Rm 8, 38) ne pourront nous séparer. Pour le croyant, la mort corporelle devient un passage qui ouvre à la vie éternelle, à un monde nouveau, aux retrouvailles avec ceux et celles qu’il a aimés sur cette terre. Un passage douloureux, certes, mais n’est-il pas vrai que le bébé qui sort du sein maternel à sa naissance pousse cris et pleurs lorsqu’il accède à la réalité de ce qui est pour lui un monde nouveau ?

+ Mgr Jean Pierre COTTANCEAU    

Agenda novembre 2019

eveche15w.jpg

Agenda

En mission/déplacement
> P.  Joël AUMERAN à Anaa jusqu’au 10 novembre 2019 ;
> D. P. ANCEAUX à Nouméa du 09 au 23 novembre 2019 avec une délégation UFC de Ste Trinité.

congrégations religieuses
Les Frères de La Mennais
200ème anniversaire de la congrégation

Samedi 16 novembre 2019 à 09H00 en l’église Maria no te Hau, messe d’action de grâce présidée par Mgr Jean Pierre pour les 200 ans de la Congrégation (voir invitation en pièce jointe).

Invitation bicentenaireinvitation-bicentenaire.pdf

Retraite de couple du 29 Novembre au 01 Décembre 2019.

NdagapeNous désirons bâtir notre amour dans le couple sur du solide, du stable et du permanent. Nous souhaitons construire notre vie de couple sur ce qui va nous apporter un bonheur profond et durable. Seul Dieu peut nous offrir cette amour solide, stable et permanent, car il est Amour.
Il nous a envoyé son Fils unique, Jésus-Christ pour nous monter le vrai visage de l’Amour.
Construire notre amour sur le roc, c’est bâtir notre vie sur le Christ. C’est bâtir notre vie sur l’Amour de Dieu. Un amour miséricordieux qui pardonne toujours. Un amour qui s’ouvre toujours devant nous quoiqu’il arrive : il est un chemin de vie, un chemin de bienveillance, un chemin de bonheur.

La Fraternité Notre Dame de l’Agapé vous propose un chemin de vie en vous inscrivant à une retraite de couples à Tibériade du Vendredi 29 Novembre au Dimanche 01 Décembre 2019.

Thème : « Bâtir notre amour sur le Roc »
Frais de la Retraite payable à l'inscription : 8000 Francs le couple.
Prédicateur
 : Diacre Pierre ANCEAUX : 87.328.896 - @ : rdpierreanc@yahoo.fr
Intervenant : Couple Valentino & Hinarava MATOHI

Charger des inscriptions :

  • Mlle Tatiana VERNAUDON : 87.729.993
  • Mme Eva DEANE : 87.703.444
  • Mlle Sylvie ARIIOEHAU : 89.783.514

Coordinatrice : Mme Mildred TETUIRA : 89.721.614

Comite du Renouveau Charismatique Rencontre - lundi 11 novembre 2019

RenouveaucharismatiqueLe Comité Diocésain du Renouveau Charismatique Catholique organise la deuxième rencontre sur le Directoire du Renouveau Charismatique Catholique.
Thème : les charismes
Date : lundi 11 novembre 2019
Horaire : de 7h à 12h
Lieu : paroisse Maria no te Hau de Papeete
Participants
Tous les groupes du Renouveau Charismatique : bergers(ères), soutiens, membres, et amis(es)
Toutes personnes désireuses d'y participer.

Au programme
7h : Accueil
7h30 : Temps de prière suivi d'un enseignement de Mgr Hubert Coppenrath
8h30 : Temps de partage en équipe
10h30 : Mise en commun
11h30 - 12h : louanges - clôture du temps de partage

Merci de votre union et soutien de prières
Soyez bénis abondamment !
Diacre Juanito Burns
Répondant diocésain

Collège-Lycée LA Mennais Messe pour les Défunts

Ds lamennaisSamedi 23 novembre à 17h00 : messe à la chapelle du CLM.
« Confions à Dieu les Défunts du CLM »
Professeurs, frères, élèves, amis, défunts de nos familles. Merci pour votre présence.

Radio Maria no te Hau du 11 au15 novembre 2019

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :
Lundi 11 novembre : « L’amour construit sur le pardon ? » par P. Jean Roch Hardy
Mardi 12 novembre : « Dieu me fait signe » par Mgr Cattenoz
Mercredi 13 novembre : « Mission de la Famille Partie 1 » par Diacre Médéric
Jeudi 14 novembre : « Mission de la Famille Partie 2 » par Diacre Médéric
Vendredi 15 novembre : « 5 clés pour réussir ta vie » par  P.Jean-Marie Petitclerc.

Retraites Tibériade novembre et décembre 2019

TiberiadeMois de novembre 2019
22.23.24 : Retraite pour les jeunes de l'église mormone du Pieu de Taravao
29.30.1-12 : Retraite pour couples (H-F) de FNDA sur le thème de « Bâtir notre amour sur le Roc » cf. : affiche jointe

Mois de décembre 2019
13.14.15 : Retraite pour « tous » de la fraternité Ephata - Thème « La guérison intérieure »

« FRANÇOIS : COUPABLE ! »

Mgr Cottanceau« FRANÇOIS : COUPABLE ! »
Lettre ouverte de soutien d’un prêtre brésilien au Pape François

A l’heure où le Pape François doit faire face à des attaques portées contre lui par une minorité d'évêques foncièrement hostiles aux orientations de son pontificat, voici, émanant d’un prêtre Brésilien, une lettre de soutien adressée au Saint Père. Elle pourrait nous donner une bonne occasion de faire le point sur l’image de l’Eglise que nous voulons construire, et de soutenir le Saint Père par notre prière !

« Cher Pape François ! 

En fait, tu es coupable ! Tu es coupable d'être un homme et de ne pas être un ange ! Tu es coupable parce que tu as l'humilité d'accepter que tu te trompes et que tu demandes pardon. Demander pardon pour toi et pour nous. Et cela pour beaucoup est inadmissible.

Tu es coupable parce que tu ne voulais pas être un juge, un homme de loi, et tu es un exemple et un témoignage de miséricorde. Tu es coupable… parce que tu as quitté la somptuosité de Saint Jean du Latran et préféré visiter la pauvreté des prisons, des orphelinats, des hôpitaux, etc...

Tu es coupable : tu as arrêté d'embrasser les pieds parfumés des Eminences et tu embrasses les pieds "sales" de condamnés, de femmes, de malades, de personnes d’autres confessions religieuses, de gens "différents".

Tu es condamné parce que tu as ouvert les portes aux États réfugiés et parce que devant des sujets douloureux et en attente tu réponds simplement : « Qui suis-je pour juger ?". Tu es condamné parce que tu assumes ta fragilité en nous demandant de prier pour toi alors que beaucoup exigent que tu sois dogmatique, intolérant et réglementaire.

Pape François, tu es coupable pour tant et tant de cœurs dits "infidèles", "excommuniés" et "impurs" qui ont redécouvert, grâce à toi, le beau visage du Christ plein de tendresse et de miséricorde.

Tu es coupable parce que "tu appelles les choses par leur nom" et tu ne t'empêches pas de rappeler aux évêques qu’ils ne sont pas des pasteurs d'aéroport mais doivent porter » l’odeur de leurs brebis".

Tu es coupable parce que tu as déchiré les pages de l'intolérance, des morales stériles et sans pitié, et tu nous as offert la beauté de la compassion, de la tendresse et de la sincérité. Tu es coupable parce que tu nous as ouvert les yeux, ceux de l'intelligence et de la raison, mais surtout les yeux du cœur...

Tu es coupable de vouloir porter la croix de l'Église au lieu de détourner le regard, d'être indifférent aux douleurs et aux larmes des hommes de notre temps. Tu es coupable parce que tu ne supportes pas les crimes odieux faits au nom de Dieu et ceux qui parlent de Dieu mais vivent contre lui.

Tu es coupable parce que tu cherches la vérité et la justice par la miséricorde, au lieu de faire taire, cacher, minimiser ou ignorer. Tu es coupable parce que tu ne veux plus d'une Église de privilèges et d'avantages, de gloires, et que tu nous apprends la force du service, la richesse du lavement des pieds et la grandeur de la simplicité.

Pape François, laisse-toi blâmer pour ces "crimes". Tu sais qu'à tes côtés, ils sont innombrables ces hommes et ces femmes qui, comme toi, ne sont pas des anges, mais des personnes fragiles, des pécheurs, qui espèrent que le Christ veille sur nous et pour nous.

Tu sais qu'avec toi, il y a une immense procession de cœurs qui prient pour toi à chaque instant ; pour toi, ils risqueraient leur vie. Ils te suivent comme des brebis qui font confiance à leur pasteur.

C'est le Christ qui t'a mis à la barre de cette « barque » qu’est l'Église. C'est le Christ qui te donnera les forces pour poursuivre ce chemin de "culpabilité" qui a fait tant de bien au monde et à l'Église.

Cher Pape François merci d'être « coupable » de rendre belle l'Église comme l'a rêvé Jésus.

 Père Antoine Teixeira - Brésil »

+ Mgr Jean Pierre COTTANCEAU    

Remerciements - Mois missionnaire

eveche15w.jpgJournée de clôture du mois missionnaire samedi 26 octobre 2019
Au nom de Mgr Jean-Pierre Cottanceau et du Comité organisateur, nous remercions chaleureusement pour votre participation :

  • Mgr Hubert Coppenrath pour le matutu, Diacre Gaspar Mahaga pour l'animation ;
  • Toutes les paroisses : les paroissiens(es), prêtres, diacres, katekita, tavini ;
  • Les enfants de la catéchèse, leurs encadrants et les jeunes (CDPJ) ;
  • Tous les mouvements diocésains, les communautés et les fraternités ;
  • Bernard Teina et la Fraternité Ephata pour l'animation musicale ;
  • Hubert Pohipapu et Temarii Teai et leur équipe pour la sonorisation et les pahu ;
  • Radio Maria No Te Hau ;
  • Jean Mapu et son équipe de la sécurité et les secouristes ;
  • Tous les témoignages et les bénévoles.

 

Un remerciement particulier aux paroissiens(es) qui ont participé au matutu spécialement les jeunes !
Gloire au Dieu Trinitaire pour toutes ses grâces déversées sur son peuple.
Merci pour l'unité et le soutien de prières ! Que Dieu vous bénisse abondamment !  

Librairie Pure Ora Fermeture 02 novembre 2019

Pureora 1Nous informons notre aimable clientèle que la librairie Pureora sera fermée le samedi 02 novembre. Merci pour votre compréhension et joyeuse Toussaint à tous.  
 La Direction.

VISITE « AD LIMINA »

Mgr Cottanceau           Du 26 Septembre au 02 Octobre passé, les évêques de la Conférence du Pacifique étaient à Rome pour la visite « ad limina » auprès du Saint Père. Ce mot issu de l’expression « ad limina apostolorum » que l’on pourrait traduire « au seuil (des basiliques) des apôtres », désigne la visite que chaque évêque fait périodiquement au Saint-Siège. Cette visite est d’abord un pèlerinage sur les tombeaux des apôtres saint Pierre et saint Paul. C’est ainsi que tous les évêques de la CEPAC avons eu la joie de célébrer la messe près du tombeau de l’apôtre Pierre, dans la crypte de la basilique St Pierre de Rome, puis de l’apôtre Paul près de son tombeau en la basilique « Saint Paul hors les murs ». La visite « ad limina » permet également de renforcer les liens avec le Saint-Siège, ainsi qu’entre diocèses voisins et entre provinces proches. Au cours de la visite ad limina, les évêques rencontrent le Pape et les responsables des dicastères et congrégations, comparables aux « ministères » d’un gouvernement, mais responsables devant le Pape : ils concernent le culte divin, le clergé, l’éducation catholique, la vie consacrée, les Laïcs et la famille, la culture, la nouvelle évangélisation, la doctrine de la foi, le développement humain intégral, l’unité des Chrétiens…

            Ce temps fort a permis à tous les évêques de la Conférence des évêques du Pacifique (CEPAC) de vivre une expérience d’Eglise tout à fait unique. La rencontre avec le Pape François en fut certainement le sommet. Pendant près de deux heures, nous avons pu échanger avec le Saint Père sur diverses questions qui se posent dans tel ou tel diocèse. Mais avant cela, le président de la CEPAC, Mgr Paul DONOGHUE, évêque de Rarotonga prononça un discours à l’adresse du Saint Père, et dont voici un extrait :

            « Si nous devions signaler un problème majeur qui touche notre conférence, je parlerais du réchauffement climatique et de l’élévation du niveau de la mer qui en est la conséquence… Les ouragans qui font partie des réalités climatiques de nos îles deviennent plus puissants qu’autrefois… Votre document « Laudato si » évoquant notre « maison commune » a joué un rôle important pour signifier la position de l’Eglise sur cette question… Vous avez accueilli nos leaders du Pacifique au Vatican en Novembre 2017. Vous avez partagé les défis des îles, des communautés établies sur les côtes et vivant de la pêche, vous avez appelé à une coopération globale, à la solidarité et aux stratégies permettant de trouver des solutions aux problèmes tels que la détérioration de l’environnement et la « bonne santé » des océans…

            Nous vous remercions pour le synode sur la jeunesse et pour les journées mondiales de la jeunesse. Notre isolement ne nous protège pas des défis auxquels les jeunes doivent faire face. Avec Internet et la télévision, notre jeunesse, même dans les îles les plus isolées reflète la culture moderne de la jeunesse avec ses forces et ses faiblesses… »

            Au nom de l’archevêché de Papeete j’ai abordé devant le Saint Père la question de la place des Katekita dans les communautés sans prêtre à demeure. Sa réponse fut d’insister sur la place des laïcs qui sont, selon les mots du Pape, « les piliers, les colonnes de la communauté chrétienne ». Il insista sur l’importance de les soutenir, de les encourager et de les former.

            Lord de l’entretien avec le dicastère du développement humain intégral, j’ai abordé la question de la gestion du fait nucléaire en Polynésie. Dans sa réponse, le préfet de ce dicastère insista sur l’importance du devoir de mémoire de l’Eglise vis-à-vis des victimes.

            Bien d’autres questions furent abordées pendant ces rencontres : formation des prêtres, qualité de nos liturgies, développement humain intégral pour tous, en collaboration avec les institutions civiles etc…  Nous avons encore « du pain sur la planche » ! Que ce mois missionnaire extraordinaire nous aide à rejoindre nos frères et sœurs dans ces combats pour la vie humaine et spirituelle, le respect et la dignité de chacun, combat qui, n’oublions pas, fut et demeure aujourd’hui encore celui de Jésus Christ !

+ Mgr Jean Pierre COTTANCEAU    

Congrégation des Frères de l’instruction chrétienne

Ds lamennaisFrère Hervé ZAMOR, Supérieur Général des Frères de l’Instruction Chrétienne est actuellement en visite en Polynésie jusqu’au 28 octobre 2019.

Scouts et Guides de Polynésie française Novembre 2019

ScoutslogoFormation des responsables

Notre association des Scouts et Guides de Polynésie va mettre en place une formation de ses responsables. Cette formation permet également de démarrer le cursus BAFD pour toute personne intéressée à diriger un centre d’accueil pour mineurs ou CVL. Pourront y participer les personnes de plus de 21 ans ayant un BAFA ou bénéficiant d’une dérogation (cf. arrêté 15 juillet 2015).

Elle aura lieu du 02 au 10 novembre 2019, en internat, au lycée St Joseph de Punaauia pour un tarif de 25 500frs.

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement : Namoiata TETUANUI  87 794 814   / namoiata.tetuanui@gmail.com – Diana SINE  87 796 107 / dsine@hotmail.fr - Léone REVAULT  87 380 871 ouasso.sgpf@gmail.com

AFC octobre 2019

logo-afc.jpgINFO BIOÉTHIQUE : LE DIOCÈSE SE MOBILISE
Ils étaient plus d’une centaine de participants – prêtres, diacres, catéchistes, responsables de groupes de prières et de communauté – à la matinée d’information sur la loi bioéthique samedi 5 octobre, à la paroisse Saint-Paul de Mahina. Certains venaient de loin, comme le diacre de la paroisse de Saint André de Raiatea qui avait pris spécialement l’avion pour la journée......

Lire la suite 

PRESBYTERIUM

Mgr CottanceauDu Lundi 14 au Jeudi 17 Octobre a eu lieu à Tibériade la réunion des prêtres du diocèse, le « Presbyterium ». Cette rencontre a permis à chaque prêtre présent de faire le point et de partager sur l’année écoulée dans sa ou ses paroisses : Catéchèse enfants, jeunes et adultes préparant un sacrement, formation, temps forts, pèlerinages, Qualité des liturgies, Ouverture aux périphéries, Participation des jeunes, groupe de jeunes, etc…  Deux sessions furent ensuite consacrées à la réflexion sur la formation et le ministère des Katekita, dans le prolongement des Etats Généraux qui eurent lieu en Juillet 2018. Fut également abordée dans une autre session la réforme des comptabilités dans les paroisses, projet visant à uniformiser les comptabilités et de les rendre plus transparentes. Pour aider à cette réflexion, l’économe diocésain ainsi que Guy Besnard et deux membres de la société « Fic Expertise » étaient présents et ont fait part des avancées dans la mise en place du nouveau système comptable depuis l’an dernier. Une autre session fut consacrée aux parcours catéchétiques utilisés dans nos paroisses. Le responsable du Comité Diocésain de la Catéchèse, le RD Gérard PICARD ROBSON était venu accompagné de 4 autres membres de son équipe pour nous faire part des évolutions dans les méthodes catéchétiques, et pour entendre les questions posées par les prêtres présents. Au programme également, un temps de partage à partir de la lettre du St Père aux prêtres, publiée en Août 2019 et dont voici un extrait :

«Je combats pour que leurs cœurs soient remplis de courage» (Col 2,2)

Mon deuxième grand désir, en me faisant l’écho des paroles de saint Paul, est de vous conduire à renouveler notre courage sacerdotal, fruit avant tout de l’action de l’Esprit Saint dans nos vies. Face à des expériences douloureuses, nous avons tous besoin de réconfort et d’encouragement. La mission à laquelle nous avons été appelés ne nous entraine pas à être immunisés contre la souffrance, la douleur et même l’incompréhension [18] ; au contraire, elle nous pousse à les regarder en face et à les assumer pour laisser le Seigneur les transformer et nous configurer toujours plus à Lui…

Frères, reconnaissons notre fragilité, oui, mais laissons Jésus la transformer et nous pousser encore et encore à la mission. Ne perdons pas la joie de nous sentir ‘‘brebis’’, de savoir qu’il est notre Seigneur et notre Pasteur

Pour maintenir courageux le cœur, il est nécessaire… de faire croître et alimenter le lien avec votre peuple. Ne pas s’isoler des gens et des prêtres ou des communautés. Encore moins se cloîtrer dans des groupes fermés et élitistes. Ceci, dans le fond, asphyxie et envenime l’âme. Un ministre aimé est un ministre toujours en sortie ; et ‘‘être en sortie’’ nous conduit à marcher « parfois devant, parfois au milieu, parfois derrière : devant, pour guider la communauté, au milieu pour mieux la comprendre, l’encourager et la soutenir ; derrière, pour la maintenir unie et qu’elle n’aille jamais trop en arrière… »

La dernière session nous a permis de faire le point sur le « Centre de préparation au mariage » qui se met en place avec le P. Gilbert et son équipe, sur la création d’une aumônerie catholique des étudiants de l’UPF qui est en train de se constituer dans les locaux de l’ancien grand séminaire, le point également sur l’aumônerie de l’hôpital du Taaone et sur l’aumônerie des prisons.

Signalons également que nous avons pris une journée de détente entre nous, organisée au Fenua Aihere dont les paroissiens nous réservèrent un accueil somptueux. Qu’ils en soient ici vivement remerciés… Ce fut une belle occasion de mieux nous connaître et de renforcer ce lien si important entre prêtres d’un même diocèse.

+ Mgr Jean Pierre COTTANCEAU    

Décès du Père Hubert Lagacé

P lagaceL’archidiocèse de Papeete vient de perdre un ami en la personne du P. Hubert LAGACé omi qui fut longtemps recteur et professeur du Grand Séminaire Notre Dame de la Pentecôte de Papeete. Beaucoup de prêtres actuellement en poste dans notre diocèse ont été ses élèves, et de nombreux paroissiens se souviennent de lui, ayant pu bénéficier de sa présence lors de célébrations eucharistiques en diverses paroisses.

Les prêtres actuellement en réunion du Presbyterium à Tibériade ont célébré ce Lundi 14 Octobre une messe à son intention, en union avec tous ceux qui ont connu et apprécié le P. Hubert.

A toute sa famille, à ses proches, à ses frères Oblats, à ceux que son départ emplit de tristesse, je veux exprimer ici toute notre sympathie et les assurer de notre prière.

+Mgr Jean Pierre COTTANCEAU
Archevêque de Papeete
    

Hubert Lagacé
1932-2019

Décédé à Richelieu, Qc, le 10 octobre 2019, à l’âge de 87 ans et 3 mois, le Père Hubert Lagacé Missionnaire Oblat de Marie Immaculée avait 67 ans de vie religieuse et 61 ans de vie sacerdotale.
En plus de sa famille religieuse, il laisse dans le deuil un frère et 2 sœurs : Pierre, Pierrette (Charles Édouard Martel), Claudette (Normand Dondo) ; un beau-frère, Raymond Bernardin (feue Rachel) ; de nombreux neveux et nièces ainsi que de nombreux amis.
Le corps sera exposé le vendredi 18 octobre 2019 à partir de 18h30 à la résidence Notre-Dame, 460  1ère Rue, Richelieu Qc. J3L 4B5.   Un temps de prière communautaire aura lieu à 19h30. Le lendemain, samedi 19 octobre 2019, visites à partir de 12h30 suivies des funérailles à 14h au même endroit. Un goûter suivra.

Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny

Logo amjSœur Clare STANLEY, Supérieure Générale et Sœur Agnès THEVENIN, deuxième Assistante Générale sont actuellement en visite en Polynésie. Le départ de Sœur Clare est prévu pour le dimanche 20 octobre 2019 et celui de Sœur Agnès THEVENIN le lundi 21 octobre 2019.

SEMAINE MISSIONNAIRE MONDIALE Du 13 au 20 octobre 2019 

eveche15w.jpgDimanche prochain, 13 octobre, nous entrerons dans la Semaine missionnaire mondiale. C’est l’occasion pour chaque baptisé de s’interroger : « Suis-je vraiment habité par l’amour de Dieu ? Et par conséquent, suis-je un disciple-missionnaire du Christ ? ». En effet, la mission ne repose pas uniquement sur les prêtres, les diacres et les personnes consacrées. Comme le dit le Saint-Père dans son exhortation apostolique, La Joie de l’Evangile (Evangelii Gaudium) : « Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus-Christ ; nous ne disons plus que nous sommes ‘’disciples’’ et ‘’missionnaires’’, mais toujours que nous sommes ‘’disciples-missionnaires’’. »

Pour clore cette semaine missionnaire, à l’initiative des diacres permanents, Mgr Jean-Pierre propose à tous les fidèles de vivre un matutu sur le rôle missionnaire de l’Eglise et de tout chrétien. Les paroisses se regrouperont par secteur pour participer activement à ce moment fort de réflexion et de prière.

Nous sommes ainsi en pleine communion avec les 184 pères synodaux réunis autour du Souverain Pontife pour trois semaines de réflexion et de débat sur le thème : « Amazonie, nouveaux chemins pour l’Eglise et pour une écologie intégrale ». Lors de l’ouverture du Synode (dimanche 6 octobre) le Pape François a donné tout de suite le ton, inspiré par les incendies qui ravagent la forêt amazonienne, « poumon de notre Planète », en rappelant aux Evêques quelle est leur mission : « raviver le don de Dieu ». « Le feu qui ravive le don, c’est l’Esprit Saint, qui donne la vie. (…) Le feu de Dieu est un feu d’amour qui éclaire, réchauffe et donne vie, ce n’est pas un feu qui embrase et dévore. Quand les peuples et les cultures s’anéantissent sans amour et sans respect, ce n’est pas le feu de Dieu, mais le feu du monde (…). Le feu de Dieu est une chaleur qui attire et rassemble dans l’unité. Il se nourrit de partage, non de profits. Le feu dévastateur, au contraire, embrase quand on ne veut défendre que des idées personnelles, constituer son propre groupe, brûler les diversités pour uniformiser tous et tout ».

Et pour nous, quel est le feu qui nous anime ?

Dominique Soupé

Emission télévisée en direct sur Polynésie 1ère Saint Etienne de Punaauia

eglise-punaauia-st-et-1.jpgSamedi 12 octobre à partir de 22h30, émission spéciale (plateau invités et reportages) diffusée en direct par Polynésie 1ère à l’occasion des 50 ans du ministère des Katekita.
A 23h00, célébration de la messe présidée par Monseigneur Jean-Pierre COTTANCEAU.
Emission également diffusée en Facebook Live sur la page Facebook du Jour du Seigneur et disponible en replay sur   https://www.lejourduseigneur.com.
Le lendemain dimanche 13, rediffusion dans le cadre du Jour du Seigneur sur France 2 (voir pièce jointe).

Comité de préparation pour la journée de clôture du mois missionnaire

eveche15w.jpgComité de préparation pour la journée de clôture du mois missionnaire  du samedi 26 octobre 2019
Afin de bien préparer la journée de clôture du Mois missionnaire, un comité organisateur a été mis en place par notre archevêque Mgr Jean-Pierre COTTANCEAU. 
Ce comité est composé de Bernard TEINA et du Diacre Juanito.  
Ils invitent tous les responsables de chaque mouvement du diocèse : Rosaire, Charismatique, CDPJ, MEJ,  TVO, UFC, AFC, Catéchèse, Scouts, FSCF, Légion de Marie, Communauté de Wallis et Futuna, Radio MNTH, Sécurité Jean MAPU.... à une réunion d'information et de préparation le mardi 24 septembre 2019 à 17h00 à l'annexe 2 de MNTH.
Diacre Juanito BURNS