A LA UNE

MARIE, MERE DE L’EGLISE

Mgr CottanceauA partir de ce Lundi 21 Mai 2018, l’Eglise est invitée, chaque Lundi de Pentecôte, à célébrer Marie sous le vocable de « Mère de l’Eglise ». Le Cardinal Sara, préfet pour la Congrégation du Culte divin nous éclaire sur cette décision du Pape François : « Le bienheureux pape Paul VI, en concluant, le 21 novembre 1964, la troisième session du Concile Vatican II, a déclaré la bienheureuse Vierge Marie “Mère de l’Eglise, c’est-à-dire Mère de tout le peuple chrétien, aussi bien des fidèles que des Pasteurs, qui l’appellent Mère très aimable”, et a établi que “le peuple chrétien tout entier honore toujours et de plus en plus la Mère de Dieu par ce nom très doux”. Le Siège apostolique a ainsi proposé, à l’occasion de l’Année Sainte de la Réconciliation (1975), une messe votive en l’honneur de la bienheureuse Marie Mère de l’Eglise, insérée par la suite dans le Missel Romain.

Le Souverain Pontife François, considérant avec attention comment la promotion de cette dévotion peut favoriser, chez les Pasteurs, les religieux et les fidèles, la croissance du sens maternel de l’Eglise et de la vraie piété mariale, a décidé que la mémoire de la bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise, soit inscrite dans le Calendrier Romain le lundi de la Pentecôte, et célébrée chaque année.  Cette célébration nous aidera à nous rappeler que la vie chrétienne, pour croître, doit être ancrée au mystère de la Croix, à l’oblation du Christ dans le banquet eucharistique et à la Vierge offrante, Mère du Rédempteur et de tous les rachetés ».

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette « nouveauté liturgique » qui nous rappelle que Marie est en même temps mère du Christ, Fils de Dieu, et mère des membres de son Corps mystique, c’est-à-dire de l’Eglise. La maternité de Marie et de son intime union à l’œuvre du Rédempteur a culminé à l’heure de la croix quand la Mère du Seigneur, qui était près de la croix (Jn 19, 25), accepta le testament d’amour de son Fils et accueillit tous les hommes, personnifiés par le disciple bien aimé, comme ses enfants appelés à renaître à la vie divine. Marie devenait ainsi la tendre mère de l’Eglise que le Christ a générée sur la croix, quand il rendait l’Esprit. A son tour, dans le disciple bien-aimé, le Christ choisit tous les disciples comme bénéficiaires de son amour envers sa Mère, la leur confiant afin qu’ils l’accueillent avec affection filiale. Guide prévoyante de l’Eglise naissante, Marie a donc commencé sa propre mission maternelle déjà au cénacle, priant avec les Apôtres dans l’attente de la venue de l’Esprit Saint (cf. Ac 1,14).

En ce Lundi où traditionnellement, notre diocèse fait écho à la fête de Pentecôte en manifestant le don de l’Esprit reçu à la Confirmation, que cette fête de Marie Mère de l’Eglise nous donne d’accueillir cet Esprit comme Marie l’a accueilli. N’était-elle pas présente en prière avec les Douze, personnifiant ainsi le peuple de Dieu, la nouvelle Eve totalement ouverte au don que Dieu ne cesse d’accorder à son Eglise ?

+ Monseigneur Jean-Pierre COTTANCEAU

Agenda mai 2018

eveche15w.jpgEcoles de formation du mois de Juillet
Les écoles débuteront le lundi 09 juillet.
La messe d’investiture aura lieu le jeudi 02 août en l’église Maria-no-te-Hau à 18h.
Les personnes désirant s’inscrire à l’une ou l’autre de ces écoles : Katekita, Nota, Reo Tahiti, Sykar, Emmaüs, Antioche, Nazareth, Faaroo (tahitien) devront se rapprocher de leur curé, diacre de leur paroisse.
 

Messe dans la « Forme Extraordinaire »
La prochaine célébration dans « la forme extraordinaire » aura lieu en la chapelle de l’archevêché le dimanche 20 mai à 8h.

Te Vai Ora inscriptions juin 2018

eveche15w.jpgLa date des inscriptions pour les TVO d’Août à Octobre, initialement prévue le samedi 02 juin, aura lieu le samedi 09 juin à 8h à Maria-No-Te-Hau.
Merci de votre compréhension.
Contact : 40 42 02 23

Service Diocésain de la Catechèse 26 mai 2018

sdc.jpgLe Service Diocésain de la Catéchèse informe tous les membres du Comité Diocésain, que sa prochaine réunion se déroulera le samedi 26 mai à partir de 8h00 jusqu'à 11h30 dans la grande salle de la Paroisse du Sacré Cœur de Arue.

A l'ordre du jour :
1. Bilan de l'année 2017/2018
2. Travail sur le prochain thème de l'année 2018/2019
3. Contenus de l'Ecole de Nazareth
La présence de tous est indispensable.

Comité Diocésain du Renouveau Charismatique Pentecôte 2018

RenouveaucharismatiquePour la Pentecôte 2018, 4 lieux de rassemblement sont prévus :

  • A Tahiti : Paroisse Maria No Te Hau de Papeete, lundi 21 mai 2018
  • A Bora Bora : Paroisse St Pierre Célestin, du samedi 19 au dimanche 20 mai 2018
  • A Tahaa : Paroisse St Pierre Célestin, Poutoru, du vendredi 18 au dimanche 20 mai 2018
  • Aux Marquises

Grande union et soutien de prières !

Dès cette année, dans notre diocèse comme dans le monde entier, la mémoire liturgique « de la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de l’Eglise » sera célébrée chaque lundi de la Pentecôte.

Diacre Juanito BURNS, Répondant diocésain

Fraternité Ephata retraite en juin 2018

EphatalogoLa Fraternité organise une retraite sur « La guérison intérieure », qui aura lieu les 01, 02 et 03 Juin, à Tibériade.
Nous portons en nous des blessures, plus ou moins profondes : blessures de l'enfance, blessures de la vie, blessures liées au milieu dans lequel nous vivons...etc. Aussi, il nous est difficile, d'être pleinement en paix avec nous-mêmes, en paix avec notre histoire personnelle, en paix avec les autres.
Pour retrouver la paix intérieure, il faut accepter de reconnaître que l'on est blessé(e), et laisser Jésus nous rencontrer, à la racine de notre « mal-être ».
Il est venu pour nous restaurer tout entier. Il nous dit : « Je vous laisse la paix, je vous donne ma Paix ». (Jean 14,27).
A chacun de l'accueillir.

Prix de la retraite par personne : 3 500 frsInsc
riptions :
Rosina 87 26 12 00 ; Brigitte 87 72 37 61 ; Jasmine 87 70 69 21.
Par mail : fraternitephata@yahoo.fr
Blog : http://www.ephata.blog4ever.com
Facebook : Ephata fraternité (par message privé MP)

Radio Maria no te Hau du 21 au 25 mai 2018

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :
> Lundi 21 Mai : En direct depuis l’église Maria-no-te-Hau ;
> Mardi 22 Mai : Rediffusion de l’enseignement de la Pentecôte ;
> Mercredi 23 Mai : « Je vis la joie dans l’Esprit Saint » par Cathy Brenti ;
> Jeudi 24 Mai : « Quels sont mes freins au Saint Esprit » par Père Joel Pralong ;
> Vendredi 25 Mai : « Contemplons la gloire » par Père Etienne.

Centre Diocésain de Retraites Tiberiade Réunion juin 2018

TiberiadeTous les responsables de groupes (ou un représentant) animant ou désirant animer des retraites au Centre diocésain de retraites de Tibériade sont invités à la réunion du jeudi 7 juin 2018 à 16h30 à l'archevêché, pour information sur la situation du centre diocésain de retraites de Tibériade et fixer le calendrier pour le second semestre 2018 (juillet 2018 à février 2019 inclus).

Centre Diocésain de Retraites Tiberiade juin 2018

Tiberiade

Mois de Mai 2018 à Tibériade
> 25-26-27 mai : Retraite du Te Vai Ora pour Femmes en Tahitien.

Mois de Juin
> 01-02-03 juin : Retraite pour tous sur « la guérison intérieure » (Fraternité Ephata) ;
> du 04 au 07 juin : Développement personnel ;
> 08-09-10 juin : Retraite pour les jeunes passant leurs examens (Ia Ora Gianna et Hanahana) ;
> 15-16-17 juin : Retraite des confirmands de la paroisse du Sacré-Cœur Arue ;
> 22-23-24 juin : Retraite du Te Vai Ora pour Hommes en Tahitien.

JESUS PASSE DE CE MONDE A SON PERE

Pere vetea docteur en droit 1À la veille de l’Ascension du Seigneur au Ciel, la communauté des disciples est réunie autour de lui et accueille ses ultimes paroles. Nous nous souvenons du parcours effectué depuis le début du cycle liturgique de Pâques.

Carême a jeté une lumière sur la réalité de la vie humaine, sa pesanteur et sa fragilité. L’espérance qui fait tenir provient de notre capacité à aimer Dieu (le jeûne), son prochain (l’aumône), à nous présenter sans cesse comme Jésus devant le Père (la prière). Puis vient le moment du déferlement de la violence, quand le mal entre en action pour détruire le Juste.

Saint Jean possède une belle expression quand il raconte la dernière nuit de Jésus avec ses disciples et annonce son mort sur la Croix. L’heure était venue pour Jésus de « passer de ce monde à son Père ». Jésus, le Fils de Dieu, a vécu sur terre parmi les hommes. En un tout autre lieu, à une tout autre époque, mais c’est bien notre monde. Celui-ci a-t-il fondamentalement changé ? Nous avons bien des voitures, des avions… mais avons-nous beaucoup progressé en matière de justice et de paix ?

La résurrection du Christ a fait basculer notre monde dans le cycle de la vie éternelle. Ce n’est pas encore bien visible, le Royaume déjà-là est encore à venir mais le mouvement est bien enclenché. Le mal est tombé dans le piège tendu par le Père : croyant triompher du Juste par les fausses accusations et la mort, le mal a trahi sa logique d’action aux yeux de tous. Qu’elle est grande notre espérance de savoir que Jésus, passant de ce monde à son Père, nous prend avec lui et nous élève.

S’ouvre alors le temps de vivre avec le Christ ressuscité. Luc dit « pendant quarante jours », durée symbolique qui, dans la bible, signifie une période complète vécue avec Dieu. Jésus ressuscité instruit ses disciples au sujet du Règne de Dieu puis : « sous leurs yeux, il s’éleva ».

Que faire maintenant ? Comment demeurer unis en Jésus Christ tandis que s’ouvre le temps de son absence ? Rester là « regarder le Ciel » comme disent les anges aux disciples alors qu’« une nuée vint le soustraire à leurs yeux » ?

Saint Luc précise que la dernière réunion du Christ ressuscité avec ses disciples s’est déroulée « au cours d’un repas ». La mention est hautement symbolique. Elle présente l’eucharistie comme le sacrement de la communication de la présence du Christ et de la vie divine par l’action de l’Esprit (Actes 1,4). Maintenant, des témoins remplis de l’Esprit sont attendus, qui font comme Jésus passer ce monde à celui du Père.

B.V.

Agenda mai 2018

eveche15w.jpgEcoles de formation du mois de Juillet
Les écoles débuteront le lundi 09 juillet.
La messe d’investiture aura lieu le jeudi 02 août en l’église Maria-no-te-Hau à 18h.
Les personnes désirant s’inscrire à l’une ou l’autre de ces écoles : Katekita, Nota, Reo Tahiti, Sykar, Emmaüs, Antioche, Nazareth, Faaroo (tahitien) devront se rapprocher de leur curé, diacre de leur paroisse.
Un flyer sur « les écoles de formation » sera disponible prochainement.

Agenda de Mgr Jean Pierre Cottanceau
Qui est en France jusqu’au 15 mai.

Agenda du Père Denis Bertin
Père Denis sera à Fakarava du 11 au 15 mai.

Paroisse Sacré-Cœur, Arue   Effusion de l’Esprit
Celle-ci aura lieu le jeudi 10 mai 2018 à 15h à la paroisse du Sacré-Cœur d’Arue.

Messe dans la « Forme Extraordinaire »
La prochaine célébration dans « la forme extraordinaire » aura lieu en la chapelle de l’archevêché le dimanche 20 mai à 8h.

Radio Maria no te Hau du 14 au 18 mai 2018

logo-rmnth.pngRadio Maria no te Hau diffusera sur ses ondes les enseignements suivants :
> Lundi 14 Mai : « Adorons-nous le vrai Dieu ? » par Pascal MAILLARD ;
> Mardi 15 Mai : « La famille dans tous ses états » par Père Joël Pratlong ;
> Mercredi 16 Mai : « Le parler en langues, le charisme de la Foi » par Denise Bergeron ;
> Jeudi 17 Mai : « De la Nativité à la Pentecôte » par Père Guillaume de Menthière ;
> Vendredi 18 Mai : « Vivons avec un cœur de feu » par Père Guy Lepoutre et Pasteur Carlos Payan.

PROTÉGEONS NOTRE MAISON COMMUNE

Mgr CottanceauDu 11 au 17 Avril avait lieu à Port Moresby (Papouasie - Nlle Guinée) l’Assemblée de tous les évêques d’Océanie, à savoir ceux d’Australie, de Nlle Zélande, de Papouasie Nlle Guinée, des îles Salomon et de la CEPAC qui regroupe toutes les autres îles d’Océanie (Guam, Carolines, Saipan, Tuvalu, Marshall, Suva, Samoa Apia et Pago Pago, Tonga, Nlle Calédonie, Wallis et Futuna, Vanuatu, Rarotonga, Kiribati) et dont font partie les diocèses des îles Marquises et de Papeete… soit près de 80 évêques. Etaient également présents à ce temps fort de l’Eglise en Océanie les trois Nonces en fonction dans cette vaste partie du monde ainsi que le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’état du Vatican, bras droit du Saint Père et à ce titre, n°2 de l’Eglise Catholique. Le thème principal choisi pour cette rencontre était (traduit en Français) : “Protégeons notre maison commune d’Océanie – Un océan de possibilités”. Un certain nombre d’experts avaient été invités pour alerter sur les menaces qui planent sur les populations, surtout en Océanie et qui portent gravement atteinte à l’équilibre écologique si fragile mais si important pour ces îles du Pacifique : changement climatique avec montée du niveau de l’océan, fréquence grandissante des cyclones… engendrant de redoutables conséquences pour les communautés humaines parfois obligées de quitter leur sol natal. Derrière ces phénomènes, furent pointées du doigt une industrialisation s’accompagnant d’émission de carbone désastreuse pour la nature et le climat, et des projets d’exploitation minière des fonds sous-marins, qui risquent fort de porter atteinte aux richesses que renferme l’océan, richesses qui doivent profiter en premier lieu aux populations locales.

            Plus encore fut rappelée l’importance d’une prise de conscience de la part de tous, particulièrement des décideurs en matière économique, et d’une solidarité grandissante entre nations industrialisées et aires géographiques impactées par les décisions prises par ces pays industriels. Car il n’est plus possible d’oublier que la terre et l’océan sont un patrimoine qui revient à tous et que tous devons en prendre soin. Les dérèglements de la nature et du climat se moquent des frontières ! Dans cette prise de conscience, l’Eglise doit avoir son mot à dire.

            Dans sa lettre encyclique « Laudato si », le Pape François nous rappelle que tous les humains sont liés par leur appartenance à une « maison commune », la terre. Il nous invite à partager le regard que Jésus portait sur la création. Jésus nous dit que Dieu prend soin de toute créature : « Regardez les oiseaux du ciel… Votre Père céleste les nourrit » (Mt 6, 26) « Ne vend-on pas cinq moineaux pour deux sous ? Or pas un seul n’est oublié au regard de Dieu » (Lc 12, 6) Il admire la création et dans ses paraboles, il se réfère à la semence jetée en terre ou dans les épines, au grain de sénevé qui devient un arbre, au ciel qui rougeoit le soir, au vent dont on ne sait ni d’où il vient ni où il va, à la perle découverte par le négociant, à la vigne qui porte du fruit, aux lys des champs plus magnifiquement parés que le roi Salomon … Plus encore, la mer et les vents lui obéissent ! Enfin, nous rappelle le Pape François, « le destin de toute création passe par le mystère du Christ qui est présent depuis l’origine de toute chose : « Tout est créé par lui et pour lui » (Col 1, 16)… Il revient à chacun de se sentir responsable à son niveau et de prendre conscience des enjeux. Voilà une belle façon d’être disciple du Christ !

+ Monseigneur Jean Pierre COTTANCEAU

ELECTIONS

Mgr CottanceauEn cette période électorale que nous vivons, les débats, les prises de position, les programmes politiques, économiques et sociaux des différents partis en lice nous invitent à réfléchir sur l’avenir que nous voulons pour notre fenua. Nous devons nous réjouir que tant d’hommes et de femmes se sentent concernés par cet avenir au point de s’engager dans la vie politique, au point de partager leurs compétences et de prendre de leur temps et de leur énergie pour trouver des pistes, des orientations permettant à notre société de progresser. Par contre, il semble inquiétant qu’une proportion de plus en plus importante de citoyens déclinent leur droit de vote et fassent grandir ainsi le nombre d’abstentions depuis une dizaine d’années. Qu’il nous suffise, pour mesurer l’importance du droit de vote, de penser à ces pays où ce droit est bafoué, voire inexistant, où des hommes et des femmes se battent pour que ce droit leur soit reconnu et qui, pour cette raison, risquent la prison ou même la mort !

Ce désintérêt pourrait trouver une explication dans le discrédit et le manque de confiance de nombre de citoyens envers ceux qui sont chargés de veiller au bien commun et à l’intérêt général. Pourraient être invoqués comme raisons de ce désintérêt manœuvres et calculs purement électoraux, ambitions personnelles, paroles et promesses non tenues, responsables coupés des réalités de la vie des gens, absence de vision à long terme, individualisme, démagogie… Dieu merci, ces raisons ne doivent pas occulter le sérieux et la bonne volonté de tous ceux qui vivent leur engagement au service de la politique comme une recherche du bien commun, de l’intérêt général, un vrai service de leur pays. Ils méritent notre respect, même si nous ne partageons pas leurs idées !

Dernière réflexion empruntée au texte « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » émanant du Conseil permanent de la conférence des évêques de France publié en 2016 : une vision de l’avenir qui ne se baserait que sur l’économique, la rentabilité, sur les chiffres de production en ignorant les valeurs pouvant donner à chacun sens et raisons de vivre, la solidarité qui permet aux « laissés pour compte », aux marginaux, de retrouver leur dignité ne pourrait qu’aggraver le malaise qui sournoisement gangrène la société : « Un idéal de consommation, de gain, de productivité… ne peut satisfaire les aspirations les plus profondes de l’être humain qui sont de se réaliser comme personne au sein d’une communauté solidaire ». C’est bien pour cela qu’en tant que croyants, disciples de Jésus Christ, nous ne pouvons rester « hors course » de la vie politique. Nous avons à prendre notre place, nous avons notre mot à dire pour que dans tout projet de société, l’Homme ne perde jamais de vue qu’il est appelé à grandir à l’image et ressemblance de Dieu dans un monde plus juste et plus fraternel, selon l’invitation qui nous a été faite par le Christ dans son Evangile.

+ Monseigneur Jean Pierre COTTANCEAU

Ecoles de la Foi préparation

eveche15w.jpgMonseigneur Jean-Pierre COTTANCEAU réunira les directeurs des Ecoles de la Foi le mercredi 25 avril à 17h à l’évêché.

Révision des lois de bioéthique Don des gamètes

logo-afc.jpgRévision des lois de bioéthique
Voici le troisième dossier consacré au Don de gamètes (terme désignant un sperme ou un ovocyte), après celui de la procréation médicale assistée et celui du Dépistage prénatal (voir dans les deux Semeur précédents)....

Lire la suite 

AFC Bioéthique 2018

logo-afc.jpgL’année 2018 va voir la révision de ces lois qui vont également s’appliquer en Polynésie.

Calendrier de ces nouveaux Etats généraux : au premier semestre 2018, période de consultations régionales pour une rédaction des textes à rendre à l’automne - deuxième semestre, élaboration au niveau national - début 2019, vote des lois.

Les enjeux sont forts : les Etats généraux devraient porter non seulement sur l'extension de la PMA aux couples lesbiens et aux femmes seules ainsi que sur d’autres sujets tout aussi importants : intelligence artificielle, séquençage du génome, n de vie...

Lire la suite 

Participation polynésienne à l’AFC nationale assemblée à Marseille

logo-afc.jpgParticipation polynésienne à l’AFC nationale assemblée à Marseille
L’assemblée générale annuelle de la confédération des AFC de France s’est tenue samedi 7 avril 2018 à Marseille. La Polynésie était représentée par sa présidente qui a pu renouveler des contacts avec le bureau national

Assemblée générale ordinaire et extraordinaire
L’assemblée générale, qui se tenait dans des locaux associatifs, centre Mistral, dépendant de l’évêché, s’est divisée en trois temps :
- une assemblée extraordinaire pour mettre en conformité avec de nouvelles dispositions administratives et légales les statuts datant de 2005 (prise en compte à prévoir pour notre AFC),........

Lire la suite 

Comité Diocésain du Renouveau Charismatique 2 mai 2018

RenouveaucharismatiqueUne réunion des membres du Comité Diocésain du Renouveau Charismatique, des bergers/bergères et adjoints se déroulera le mercredi 2 mai 2018 de 17h à 18h30 à l'Annexe 2 de l’Évêché, Mission, Papeete.
Ordre du jour :
- Finaliser le programme Pentecôte 2018
- Rassemblement du Renouveau Charismatique le samedi 16 juin 2018, Paroisse St-Paul, Mahina
- Retraite Diocésaine du Renouveau Charismatique, 24-25-26 août 2018, Tibériade.
Je vous remercie de faire votre possible pour être présent(e)s pour cette réunion, à défaut de déléguer à un membre de votre groupe de soutien.
Merci de votre union et soutien de prières. Soyez bénis abondamment !

Diacre Juanito BURNS, Répondant Diocésain

Fraternité Ephata Séminaire de préparation à l’effusion de l’Esprit

EphatalogoLa Fraternité EPHATA animera du 11 avril au 16 mai un séminaire de préparation à l’Effusion de l’Esprit.
Par le baptême, nous avons été marqués du sceau de l’Esprit, et appelés à partager la vie de Dieu.
Par le Confirmation, nous avons reçu les Dons de l’Esprit Saint, pour être, par toute notre vie, témoins de la Vie que Dieu nous partage.

  • Qu’avons-nous fait de la grâce de notre Baptême ?
  • Qu’avons-nous fait de la grâce de notre Confirmation ?

Pour nous aider à redécouvrir en profondeur,

  • Notre identité de baptisé,
  • Notre mission de confirmé,

 

La préparation se fera chaque mercredi à la paroisse Christ-Roi (Pamatai) à partir de 19h.
Cette préparation est une démarche de Foi, qui se fait en toute liberté, et qui demande fidélité et persévérance.
S’inscrire auprès de Rosina au 87 26 12 00
ou par courriel fraternitepheata@yahoo.fr