C’est Noël chaque jour

Mgr CottanceauGlané dans le journal « la Dépêche » du Lundi 11 Décembre : venue à l’hôpital du Taaone des musiciens du Conservatoire pour un concert de Noël destiné à permettre aux malades d’oublier un moment leur souffrance et leur donner ainsi un peu de bonheur… Noël pour les enfants défavorisés dans les jardins de Paofai avec remise de cadeaux, avec le concours d’entreprises privées et d’institutions… sans parler du Téléthon qui mobilisa entre autre marcheurs, associations philanthropiques, écoles de voile, jeunes sapeurs-pompiers et bien d’autres bénévoles… sans parler des nombreux sapins de Noël à venir, organisés ici ou là sur le territoire, en faveur des enfants et des plus défavorisés… Alors que l’actualité charrie chaque jour son lot d’événements incitant à la morosité ou au pessimisme, sachons reconnaître ces signes de partage et de solidarité qui nous invitent à croire en ce qu’il y a de plus beau et de plus noble dans le cœur de la personne humaine. N’est-ce pas ce à quoi nous invite l’esprit de Noël qui nous rappelle que si parfois, nous doutons de l’humanité, Dieu nous invite à croire en nous ! Pour preuve, il nous donne son Fils pour nous dire combien il aime ce monde malgré ses faiblesses… et quelle dignité il accorde aux Hommes puisque son Fils devient l’un d’eux ! Celui dont nous allons bientôt fêter la naissance vient comme un nouveau-né réveiller en chacun ce qu’il a de meilleur, car sa faiblesse et sa vulnérabilité de nouveau-né ne peuvent que susciter en nous des pensées d’amour et de tendresse, parfois tellement enfouies dans notre cœur que nous n’osons même pas en soupçonner la présence ou imaginer.

            Cette lumière qui luit dans les ténèbres, il nous appartient de l’entretenir, de la célébrer, certes, mais aussi de la partager. Le temps de l’Avent nous invite ainsi à retrousser nos manches, à raviver notre désir d’accueillir celui qui vient, en réveillant le meilleur de nous-mêmes, en partageant avec nos frères et sœurs qui ont besoin d’aide et de soutien, de partage, d’accueil et d’écoute. Ce sera une belle façon de nous préparer à accueillir l’enfant de Noël. Car, comme le dit un chant de Noël : « C’est Noël chaque jour… car Noël, c’est l’amour »

+ Monseigneur Jean Pierre COTTANCEAU