Covid-19 - Décret épiscopal

Mgr CottanceauDÉCRET ÉPISCOPAL

Monseigneur Jean Pierre COTTANCEAU, Archevêque de PAPEETE
à tous les prêtres, diacres, Katekita, Tavini et fidèles de l’Archidiocèse de PAPEETE

Papeete le 18 Mars 2020

Chers Frères et Sœurs en Christ,
La menace du coronavirus qui pèse sur chaque habitant de notre territoire se transforme peu à peu en réalité. Les mesures prises par les pouvoirs publics sont le signe qu’un combat est engagé, un combat que nous ne pouvons pas nous permettre de perdre ! Pour pouvoir ralentir et stopper cette progression, tous les partenaires de la vie sociale doivent avancer ensemble et unir leurs efforts. Notre Eglise ne saurait rester en dehors de ce combat et continuer à fonctionner comme si de rien n’était ! Le pays a besoin de nous comme il a besoin de tous les partenaires de la vie sociale. Il a besoin de notre vigilance, de notre compréhension, de notre civisme et de notre espérance. Nous devons bien comprendre que l’enjeu n’est pas simplement que chacun se protège pour ne pas contracter le virus, mais qu’il protège également ceux qu’il rencontre, ses proches, et surtout les plus âgés, les plus faibles, en respectant les règles de prudence sanitaire.
Suite à ma lettre du 12 Mars 2020, j’ai voulu inviter notre Eglise à s’associer à cet effort collectif pour rester solidaires avec tous ceux et celles qui sont engagés dans ce combat, et pour ne pas fuir notre responsabilité citoyenne. Aussi, suite à la rencontre des confessions religieuses avec le Haut-Commissaire ce Mardi 17 Mars matin, a eu lieu ce même jour après-midi une réunion à l’Evêché. Etaient présents le Conseil Presbytéral, le coordinateur du Conseil des Diacres et son adjoint, le Chancelier de l’Archidiocèse, le responsable diocésain du Rosaire Vivant, et Mgr Hubert COPPENRATH.
Au terme de cette réunion, j’ai pris les mesures suivantes. Merci de les accepter avec confiance et espérance. Merci de les respecter, et merci de nous soutenir les uns les autres pour y parvenir.

DECRET

* 1 – La participation physique de tous les fidèles aux offices de semaine, du Dimanche et de la Semaine Sainte est suspendue dans toutes les églises et chapelles du diocèse et jusqu’à nouvel ordre, et ce à compter du Mercredi 18 Mars 2020.
Le canon 1248 du droit de l’Eglise précise : « Si, faute de ministre sacré ou pour toute autre cause grave, la participation à la célébration eucharistique est impossible, il est vivement recommandé que les fidèles participent à la liturgie de la Parole… ou s’adonnent à la prière pendant un temps convenable, seul ou en famille ».
* 2 – Les églises resteront ouvertes pour ceux qui voudront prier à titre personnel.
* 3 – Les célébrations des baptêmes, mariages, Première Communion et confirmation sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.
* 4 – Les veillées mortuaires ne sont plus autorisées dans les paroisses. La célébration des obsèques pourra se faire à l’église selon les conditions de prudence sanitaire et dans la limite du nombre imposé par l’autorité publique, à savoir à ce jour 100 personnes maximum.
* 5 – La distribution de la communion aux malades est suspendue jusqu’à nouvel ordre.
* 6 – L’onction des malades sera réservée aux personnes en péril de mort.
* 7 – La catéchèse en paroisse pour les enfants est suspendue jusqu’à nouvel ordre.
* 8 – Tout rassemblement, retraite est suspendu jusqu’à nouvel ordre.

Ces mesures sont applicables sur tout le territoire de l’Archidiocèse à compter de ce Mercredi 18 Mars 2020.

Papeete le 18 Mars 2020
+Mgr Jean Pierre COTTANCEAU, Archevêque de Papeete

*****************
… ET LA SUITE ?

Pour nous aider à vivre cette épreuve, ce temps de désert, et pour garder vivante notre foi et notre lien avec la communauté chrétienne dont nous faisons partie, voici quelques suggestions qui pourront nous aider en famille, chez soi :
- Les paroisses de Pirae et Arue se proposent de télécharger chaque semaine le déroulement d’une célébration en attente de prêtre (ADAP). Aux familles disposant d’un ordinateur de recueillir ce document et de s’en servir.
- Possibilité d’utiliser le « Raanu » avec le Pure Fetii
- Possibilité de se servir du livret de Nlle Calédonie qui contient les textes et oraisons des offices du dimanche (disponible à Pureora)
- Possibilité de suivre la messe dominicale sur Antenne 2 à 11h le Dimanche
- Possibilité de suivre la messe diffusée chaque jour sur Radio Maria No Te Hau à 05h 30 et ce dès ce Jeudi 19 en la fête de Saint Joseph.
- Possibilité de se servir du coutumier du Rosaire Vivant pour organiser sa prière.
- Organiser des adorations-relais où de petits nombres de priants (5 à 10) se relayent devant le Saint Sacrement.

Chaque paroisse peut également faire preuve d’imagination pour susciter et faire vivre cette communion de pensée et de prière qui, tout en respectant les consignes de prudence sanitaire et en diminuant au maximum les occasions de contacts physiques, nous aideront à ne pas nous replier sur nous-mêmes et à nous refermer. Si le coronavirus est dangereux, le virus du repli sur soi l’est autant pour la qualité de nos relations humaines et de notre prière !

À l'issue de l'Angélus du 15 Mars, le St Père adressait ces paroles aux fidèles par les moyens audio-visuels :
« Chers frères et sœurs, ces derniers jours la place Saint-Pierre est fermée, c'est pourquoi mon salut s'adresse directement à vous qui êtes en liaison à travers les moyens de communication.
Dans cette situation de pandémie, dans laquelle nous vivons plus ou moins isolés, nous sommes appelés à redécouvrir et à approfondir la valeur de la communion qui unit tous les membres de l'Eglise. Unis au Christ nous ne sommes jamais seuls, mais nous formons un unique Corps, dont Il est le Chef. C'est une union qui se nourrit de la prière, et aussi de la communion spirituelle à l'Eucharistie, une pratique très recommandée quand il n'est pas possible de recevoir le sacrement. Je dis cela pour tout le monde, en particulier pour les personnes qui vivent seules…
Merci beaucoup pour tous les efforts que chacun de vous accomplit pour apporter son aide dans ce moment si dur. Que le Seigneur vous bénisse, que la Vierge vous protège ; et s'il vous plaît n'oubliez pas de prier pour moi. Bon dimanche ! Merci ».

Que le Seigneur nous accompagne, que Marie nous aide à tenir debout comme elle au pied de la croix dans l’épreuve. Prions les uns pour les autres afin de tenir bon dans l’espérance !

© Archidiocèse de Papeete - 2020